Gabon: Me Dumont Beghi en eaux troubles entre profession d’avocat et gérance d’entreprise

Me Dumont Beghi avocate au barreau de Paris et gérante d'une SARL au Gabon © D.R

Connue pour être le conseil d’Ali Bongo Ondimba l’avocate française Me Claude Dumont Beghi est au centre de nombreux questionnements notamment sur les activités qu’elle mène au Gabon. Selon des informations relayées dans les colonnes du tri hebdomadaire Echos du Nord celle qui défend le chef de l’Etat dans le dossier de la succession d’Omar Bongo, a créé une entreprise de consulting dont l’activité suscite des zones d’ombre.

GABON LIBREVILLE

Se sentant semble-t-il protégée par son statut d’avocat du président, Claude Dumont Beghi a créé sa propre SARL, inscrite au registre du commerce de Libreville, denommé CDB Consulting qui opère dans la promotion, l’organisation et la gestion « des activités de conseils à travers une expertise sectorielle, une approche transversale, une analyse ou une évaluation technique » plus clairement une véritable pieuvre qui peut exercer dans tous les domaines possibles. Des pratiques qui selon nos confrères ne manquent pas d’être critiquées par les membres de sa corporation qui la décrivent comme « une amoureuse effrénée du luxe et du faste ».

Une avocate parisienne interrogée sur la sulfureuse gérante aurait confié à Echos du Nord concernant ses activités pour le moins suspectes, « que les fiscs gabonais et français fassent toute la lumière sur ses activités commerciales et professionnelles au Gabon où elle dispose d’excellents soutiens en haut lieu ».

« Au sujet des activités commerciales de l’avocate française au Gabon, même si pour le moment on ne peut pas parler de soupçons de fraude fiscale ou de blanchiment de fraude fiscale, il y a toutefois lieu de se poser quelques questions. Entre le Gabon et la France, quelle est la résidence fiscale de Claude Dumont Beghi ? Sur quel compte sont déposés les honoraires, certainement très conséquents, qu’elle touche de son présidentiel client? Sous quel statut fiscal travaille-t-elle au Gabon ? Tous les revenus tirés de sa société sont-ils régulièrement déclarés et certifiés par un expert comptable assermenté? »,  s’interroge notre confrère.

Des interrogations qui devraient amener non seulement les barreaux du Gabon et de Paris à se saisir de cette affaire quelque peu floue mais aussi l’administration fiscale pour déceler la conformité de l’exercice des activités de cette SARL au Gabon. Pis au delà de l’aspect purement factuel, il convient de se demander si la gestion d’une entreprise commerciale est compatible avec l’exercice de la profession d’avocat.

En effet, bien que la loi française énumère certains privilèges en droit des avocats, elle préconise également une incompatibilité et une prohibition sur certains points, dont l’interdiction de gérer une société commerciale. La profession d’avocat proscrit l’exécution d’un mandat social au sein d’une société commerciale. Dans le cas de Claude Dumont Beghi, celle-ci agit en qualité de Gérante de la société CDB International Consulting, alors que de par sa profession, elle ne peut exercer une fonction qui tourne autour de la gestion d’une société commerciale comme la SARL.

Laissez votre commentaire