dimanche,18 avril 2021
AccueilDerniers articlesGabon: Mbadinga Madiya interdit la vente d’objets d’art en pierre de Mbigou

Gabon: Mbadinga Madiya interdit la vente d’objets d’art en pierre de Mbigou

Le mercredi 10 mars dernier, le ministre du Commerce et des PME/PMI, Hugues Mbadinga Madiya, a procédé à l’installation du nouveau bureau de la coopérative de produits artisanaux de Mbigou (COOPAM). Occasion également pour ce dernier d’annoncer que la vente des objets d’art en pierre de Mbigou est dorénavant interdite.

Située dans le département de Boumi-Louetsi dans le sud de la province de la Ngounié, la ville de Mbigou est célèbre pour sa pierre extraite dans les collines. Pour ses qualités exceptionnelles, notamment son caractère tendre et modelable, la pierre de Mbigou sert de matière première à de nombreux artistes sculpteurs qui, depuis des générations, la mettent en valeur.

Ainsi, lors de l’installation du nouveau bureau de la coopérative de produits artisanaux de Mbigou (COOPAM), le Ministre en charge de l’artisanat Hugues Mbadinga Madiya a annoncé l’interdiction dorénavant de la vente des œuvres d’art de la pierre de Mbigou aux marchés artisanaux. La décision prise par l’autorité ministérielle relève d’une vision stratégique du gouvernement qui entend valoriser tout particulièrement les produits faits à partir de cette pierre, mais surtout protéger cette matière gabonaise. 

L’interdiction permettra au gouvernement de mettre en place un nouveau modèle économique pour la COOPAM, notamment à travers le renforcement des capacités, une plus grande visibilité de la coopérative, une meilleure politique commerciale et l’accès aux services financiers.

Cependant, au vu des nombreux concitoyens vivant de cette activité, et cette période où de plus en plus de Gabonais doivent arrêter leurs activités pour se plier aux mesures de riposte prises par le gouvernement pour lutter contre la Covid-19, le ministre Hugues Mbadinga Madiya devrait se hâter pour que les mécanismes promis soient mis en place le plus rapidement possible afin que les personnes vivant de cette activité ne soient pas laissées pour compte.

Laissez votre commentaire

Andy Marvinehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux qui a, à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Bestheinfusion