samedi,28 novembre 2020
Accueil A La Une Gabon: Mathurin Ovono Ébè prend officiellement la tête du Snec-UOB

Gabon: Mathurin Ovono Ébè prend officiellement la tête du Snec-UOB

C’est ce samedi 15 août que le nom du nouveau président du Syndicat national des enseignants-chercheurs et chercheurs  section Université Omar Bongo (Snec-UOB) a été rendu public. Sans grande surprise, c’est le Pr. Mathurin Ovono Ébè qui a succédé au Pr. Mike Moukala Ndoumou récemment promu Secrétaire général adjoint 1 du « Temple du savoir ».

Il y a du changement au sein du Syndicat national des enseignantschercheurs et chercheurs, section UOB. En effet, la puissante plateforme syndicale a choisi celui qui présidera désormais à sa tête. Il s’agit du Pr. Mathurin Ovono Ébè, membre très actif de la section. Ce dernier a été plébiscité par ses collègues pour pallier l’absence du président sortant, le Pr.Mike Moukala Ndoumou désormais Secrétaire général adjoint 1 de l’UOB.

Le Pr. Mathurin Ovono Ebè, qui assurait déjà cette fonction par délégation depuis la nomination de son prédécesseur au secrétariat général de l’Université Omar Bongo devra donc aller jusqu’au bout de son engagement tel que prévu par les textes en vigueur. Fervent défenseur des droits des universitaires, l’imminent enseignant est donc attendu par ses pairs pour maintenir la force de proposition du Snec-UOB et pour veiller à l’amélioration des conditions d’études tant pour les étudiants que pour les enseignants, car lesdits aspects sont foncièrement liés. 

Un choix assumé par le président de la puissante confédération syndicale Dynamique Unitaire (DU) qui a vu en Mathurin Ovono Ébè les atouts, les compétences et les qualités nécessaires pour préserver les intérêts des enseignants à l’heure où l’Université Omar Bongo semble opérer une mutation on l’espère positive, sous l’égide de la nouvelle équipe dirigeante. 

A noter que le nouveau directoire qui prend les rênes de la section Snec Uob a un caractère purement provisoire en ce sens que, outre l’objectif de syndicalisation de l’université qui lui est assigné, il devra travailler à la préparation du futur congrès national du syndicat au sortir duquel le bureau national et ceux des sections seront renouvelés.                                          Gageons que le dialogue et la dévotion seront désormais les piliers de la cohabitation entre l’administration et les enseignants.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion