mardi,9 août 2022
AccueilA La UneGabon: Matha recadre les policiers «véreux»

Gabon: Matha recadre les policiers «véreux»

Ecouter cet article

Le mercredi 3 août dernier, Lambert-Noël Matha, le ministre d’État, ministre l’Intérieur, a passé en revue les troupes au Camp des Forces de police d’intervention (Fopi) à la veille des festivités marquant le 62ème anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté internationale. Occasion également pour ce dernier d’adresser un message de fermeté à l’endroit des agents véreux qui ternissent l’image des Forces de sécurité et de défense.

Face aux nombreuses plaintes des populations sur le comportement des policiers coupables d’actes répréhensibles, le ministère de l’Intérieur a décidé de prendre le taureau par les cornes. C’est du moins ce qu’a laissé entendre le responsable de ce département ministériel, Lambert Noël Matha face aux troupes réunies Camp des Forces de police d’intervention (Fopi) ce mercredi 3 août 2022.

Parmi les points qui ont meublé le discours du membre du gouvernement, on note la problématique des dérives des Forces de police nationale (FPN) en l’occurrence le racket des policiers, pratique longtemps décriée dans le pays. « Ces phénomènes de racket, d’intimidation, d’abus d’autorité, de violences et de voies de faits, que j’évoque avec désolation, sont bien connus de vous et devraient interpeller au plus haut point, chaque policier à reconsidérer ses voies, en réintégrant le champ de l’exemplarité et de la dignité que confèrent le Corps auquel vous appartenez » » a-t-il déclaré.

Se faisant, non sans défendre l’institution policière en saluant le travail abattu par ses agents, le ministre de l’Intérieur a recommandé aux patrons des différentes unités de faire recours au statut général de la police pour réprimer sévèrement les mauvaises actions des agents. Notamment la « désertion, les absences prolongées et injustifiées, de détournement de fonds, de racket, d’extorsion et de tout chef d’infraction au détriment des usagers ». Non sans rappeler que 18 policiers ont fait l’objet de procédures disciplinaires ou judiciaires en 2021.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x