Gabon: Marie Thérèse Vane rassure les patients suite à l’incident du 11 mai 2019

En medaillon la directrice générale du CHUL Marie Thérèse Vane © Montage GMT

Suite à l’événement malheureux qui s’est déroulé le samedi 11 mai dernier dans son enceinte et donnant lieu à diverses interprétations, la direction générale du Centre hospitalier et universitaire de Libreville (CHUL) a livré sa version des faits lors d’un point presse ce lundi 13 mai 2019. En effet, la directrice générale de cette structure hospitalière a tenu à signaler que ce cas isolé est en traitement  judiciaire et ne devrait en rien impacter les relations CHUL-Usagers, car les mesures de sécurité sont en train d’être renforcées.



Le Centre hospitalier et universitaire (CHUL) a été le théâtre d’un fait divers qui a défrayé la chronique ce samedi 11 mai 2019, aux environs de 8h30. Un événement malheureux qui a suscité l’émoi sur les réseaux sociaux. La direction générale de CHUL a tenu à donner sa version des faits et rassurer les patients lors d’un point presse ce lundi 13 mai 2019. En effet, une femme s’est introduite dans l’enceinte de l’hôpital, trompant la vigilance du personnel de sécurité et médical, en se faisant passer pour une malade, puis pour un agent de santé, afin de commettre un acte répréhensible dans le service de neurologie.

« En fait, l’inconnue de nos services aurait injecté dans le soluté de la perfusion une ampoule d’Acupan, qui est un antidouleur, à un patient hospitalisé dans notre établissement, avant de tenter de s’enfuir. Elle a été rattrapée quelques minutes après son forfait par le personnel paramédical et de sécurité de l’hôpital, avant d’être remise entre les mains de la police judiciaire qui a ouvert une enquête pour connaître les raisons qui ont motivé son acte », a précisé devant la presse, la directrice générale du CHUL, Marie Thérèse Vane.

Poursuivant son propos, la première responsable de cette structure a rappelé la procédure après avoir neutralisé la délinquante.  « Dès la découverte de cet incident, la Direction Générale du CHUL a immédiatement mené une enquête interne, afin d’établir la chronologie des faits et identifier les acteurs. Puis nous avons contacté le procureur de la République qui s’est rendu immédiatement dans le service concerné et s’est saisi du dossier », a-t-elle ajouté.

Cependant, l’hôpital général tient à rassurer l’opinion et les patients internés sur le renforcement des moyens de contrôle par sa direction générale.  « La Direction Générale du CHUL partage l’émotion et la douleur de la famille du défunt, et lui présente ses sincères condoléances dans cette difficile épreuve. Nous nous battrons pour en dégager les responsabilités, tout en rassurant les patients hospitalisés à ce jour. Un plan de renforcement sécuritaire est mis en place pour que ce genre d’incident ne se répète plus. Nous sollicitons la compréhension des usagers pour le respect des dispositions qui seront prises pour la sécurité des patients », conclut-elle.

Laissez votre commentaire