Gabon : Marie Madeleine Mborantsuo appelle au strict respect de la Constitution

Gabon Gabonmediatime Marie Madeleine Mborantsuo Gabon
Marie Madeleine Mborantsuo lors de la rentrée solenelle de la Cour constitutionnelle le 15 janvier 2020 © D.R.

Ce mercredi 15 janvier, le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, en sa qualité de président du Conseil supérieur de la magistrature a pris part à l’Audience de rentrée solennelle de la Cour Constitutionnelle. Occasion pour la présidente de la haute Cour Marie Madeleine Mborantsuo de réaffirmer la volonté de l’institution de demeurer le rempart du fonctionnement régulier de l’État et de l’activité des pouvoirs publics.


Cette cérémonie qui intervient près de 5 mois après la prestation de serment des 9 juges constitutionnelles a vu la participation de plusieurs hôtes de marque parmi lesquels la secrétaire générale de la Francophonie  Louise Mushikiwabo, les Présidents des Institutions Constitutionnelles, le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale et les membres du gouvernement, les membres du Corps diplomatique accrédité au Gabon et bien d’autres. Devant le président de la République, la présidente de la Cour constitutionnelle a tenu à rappeler le rôle que joue cette institution dans le bon fonctionnement du pays. 

Conformément à l’article 86 de la Constitution, la haute Cour est « l’organe régulateur du fonctionnement des institutions ». C’est donc fort de ce rôle majeur que Marie Madeleine Mborantsuo a appelé au strict respect des dispositions de la loi fondamentale.  Il faut souligner que cette rentrée solennelle intervient après le renouvellement de ses membres qui a eu lieu en septembre 2019 sous la présidence du chef de l’Etat en sa qualité de Garant des Institutions de la République. 

Laissez votre commentaire