mardi,22 septembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon/Marc Tchango: «l'exploitation de la vie privée d'autrui ne sera jamais un...

Gabon/Marc Tchango: «l’exploitation de la vie privée d’autrui ne sera jamais un argument politique»

La divulgation de l’acte de mariage des parents du directeur de cabinet du président de la République Brice Laccruche Alihanga n’a pas fini de susciter des réactions au sein de l’opinion nationale qui dénonce une intrusion injustifiée dans la vie privée de ce dernier. Emboîtant le pas à d’autres personnalités politiques, le leader du Réveil républicain (RR) Marc Logan Tchango a dans une déclaration condamné ce qu’il considère comme une « exploitation à des fins politiciennes et malveillantes de la vie privée d’autrui ».

Pour l’ancien candidat à l’élection législative d’octobre 2018 dans le 4ème arrondissement de Port-Gentil, la diffusion sur les réseaux sociaux de l’acte de mariage d’Elisabeth Dupont et Louis-André Laccruche Alihanga, parents de l’actuel directeur de cabinet d’Ali Bongo Ondimba dénote de l’attitude peu orthodoxe de certains acteurs politiques. Il relève d’ailleurs que « l‘exploitation à des fins politiciennes et malveillantes de la vie privée d’autrui ne sera jamais un argument ou une stratégie politique payante ».

Pour cause, ce type d’attaque n’a d’autre conséquence que de rabaisser le débat politique et que ce comportement pourrait « déboucher que sur la désolation collective, l’accroissement de la violence verbale et la ruine du sens républicain dans nos interactions politiques ». Selon le jeune leader politique, il est hors de question de se vautrer dans de tels agissements qui ne constituent pas des arguments politiques susceptibles de recevoir l’adhésion des populations.

« Aujourd’hui il s’agit d’un acte de mariage. De quoi sera-t-il question demain? Qui est le prochain sur la liste? Quel père ou mère de famille? Jusqu’où irons-nous sur ce sentier périlleux ? », s’est-il interrogé. Il a poursuivi en indiquant que « ce dont les Gabonais ont besoin c’est qu’on leur propose et qu’on construise avec eux des solutions à leurs problèmes sociaux et économiques c’est cela la politique. Les acteurs du débat public qui vont à l’encontre de cette exigence exaltante doivent être stigmatisés, pour que cesse enfin ce malheureux manège ».

Dans le même ordre d’idées, il a souligné que ces attaques répétées contre Brice Laccruche Alihanga n’avaient d’autre but que fragiliser le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba et, au-delà, les institutions de la République gabonaise. « Si les commanditaires de la machination que nous dénonçons s’en prennent à la vie privée de Monsieur Brice Laccruche Alihanga, ce doit bien être parce que sur le plan des missions inhérentes à sa fonction, il produit des résultats », a-t-il martelé.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Street 103 Gabon Gmt