samedi,24 octobre 2020
Accueil A La Une  Gabon : Marc Ona récupère enfin son passeport et se réserve le...

 Gabon : Marc Ona récupère enfin son passeport et se réserve le droit de poursuivre le DGDI

Marc Ona Essangui, secrétaire exécutif de Brainforest et prix Goldman 2009 est finalement rentré en possession de son passeport ce lundi 28 octobre 2019. Alors qu’il avait sollicité des services de la Direction générale de la documentation et de l’immigration (DGDI) l’établissement dudit document en juillet dernier sans succès. Ce n’est que le mardi 9 octobre qu’il a été établi après moult tractations et saisines des autorités politiques et judiciaires

C’est finalement après avoir fait assigner en référé le responsable de la Direction générale de la documentation et de l’immigration (DGDI) le vendredi 25 octobre dernier, par exploit de Maître Giver Moubeley Pongui, que l’activiste et secrétaire exécutif de Brainforest a reçu  « un appel du Cedoc (ancien nom de la DGDI, NDLR) afin que j’aille récupérer mon passeport », a-t-il tweeté. 

Un appel qui intervient selon Marc Ona Essangui plusieurs mois après sa première demande de renouvellement de passeport. Si tout est rentré dans l’ordre bien qu’il ait raté plusieurs invitations à l’international, l’activiste  « se réserve le droit de saisir la justice contre la DGDI après concertation avec son avocat Maître Anges Kevin Nzigou pour que plus jamais un citoyen n’ait à subir une telle injustice », a-t-il confié à la rédaction de Gabon Media Time qui l’a joint au téléphone ce soir. 

Pour rappel, le responsable administratif ou l’agent public qui par son comportement se rend coupable de faits qui peuvent entraîner une condamnation de l’Etat à payer des dommages et intérêts à un usager du service public, s’expose à une action récursoire. C’est à dire à la possibilité pour l’Etat de le poursuivre pour qu’il rembourse les fonds payés par l’Etat à l’administré lésé. 

Lire aussi : Gabon : Eric Moutet exige au gouvernement la restitution à Marc Ona de son passeport  

En retenant sans raison apparente pendant plusieurs mois, le passeport de Marc Ona Essangui, le responsable de la DGDI s’expose à ladite action en cas de condamnation définitive si jamais les juridictions administratives sont saisies dans le cadre d’une procédure de plein contentieux. 

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Global Media Time Gif 2px
Street 103 Gabon Gmt