Gabon: Marc-Louis Ropivia propose la construction des logements étudiants hors des universités

Marc Louis Ropivia, recteur de l'UOB © D.R

Le conseil d’administration tenu au sein de l’université Omar Bongo (UOB) a vu naître plusieurs projets visant à dynamiser mais aussi optimiser les capacités d’accueil des étudiants gabonais. Au nombre d’entre eux celui visant à établir des résidences universitaires hors des établissements d’enseignement supérieur.



Durant le conseil d’administration présidé par le secrétaire général de l’enseignement supérieur Guy Serge Bignoumba, la construction de nouveaux amphithéâtres à été faite. Par la suite, Marc-Louis Ropivia de ladite université s’est aussi illustré dans la promesse. C’est ainsi qu’il a eu émettre un plan d’amélioration de conditions d’études des apprenants de l’UOB afin de tirer le meilleur d’eux. Celle-ci passe inéluctablement par le bien-être de ces derniers.

Par ailleurs, s’agissant des logements universitaires toujours pas disponibles ou réhabilités, le recteur a proposé une solution avant-gardiste .  « Nous pensons que le moment est venu de délocaliser les résidences universitaires, pour les installer hors des établissements d’enseignement supérieur, dans des espaces dédiés à cela. Si ce projet est approuvé, nous verrons peut-être fleurir un autre modèle de logement étudiant  », a-t-il conclu. 

Aussi, il convient de préciser que les que s’il peut sembler absurde d’envisager une telle initiative, sa matérialisation serait une solution idoine pour beaucoup. En fait, ces constructions hors universités pourraient permettre à l’Etat de bâtir un plus grand nombre de logements qu’au sein même de ces espaces académiques.

Notons tout de même que la capacité des anciens logements était de 600 places pour une population estudiantine de plus de 15 000 étudiants. Quand on sait que le département de droit enregistre en première année pas moins de 3000 étudiants.

Laissez votre commentaire