Gabon : Malinga coupée du reste du pays !

Gabon Gabonmediatime Malinga Gabon Route
Une vue de la route de Malinga © D.R

Situé dans le département de la Louetsi-Bibaka dans la Ngounié, la ville de Malinga revêt malheureusement l’image d’un village perdu au fin fond de la province de la Ngounié. Et pour cause, si les conditions de vie y sont difficiles, son accessibilité relève de l’exploit. L’état de dégradation avancée de la route qui mène à elle l’isole du reste du Gabon.


C’est en 1996 que Malinga a été établie en commune de plein exercice. Une position qui aurait bien pu rimer avec développement, mais qui n’a apporté aucun changement, la ville demeurant dans une situation de précarité avancée. Une difficultée qui s’est accentuée ces dernières semaines avec l’état de délabrement avancé de la route qui mène à cette localité désormais coupée du reste du pays. 

Une situation qui a des conséquences plus que dramatiques sur les conditions sur la vie des populations de cette partie du pays. En effet, la fourniture en produits pharmaceutiques et autres fournitures en denrées alimentaires est de plus en plus rare. Ce qui engendre une cherté des produits de première nécessité. 

Le comble avec cette voie impraticable réside dans le fait que l’ambulance mise à disposition dans cette zone ne peut plus exercer. Ainsi, les malades devant être transférés à l’hôpital de Bongolo doivent se résoudre à utiliser les véhicules de certains de leurs parents courageux ou même être transportés dans des brouettes pour traverser le cratère qui s’est formé au beau milieu de la seule voie de sortie de la ville. Les Malinois sont donc contraints de se sédentariser quand bien même bon nombre d’entre eux voudraient faire du commerce.

Une exaspération exprimée par les populations ces derniers temps dans les réseaux sociaux mais aussi sur place. Selon l’un des résidents, toute la ville est isolée du reste du Gabon. Une situation qui devrait en tout état de cause interpeller le porte-voix de cette ville située à 800 km de Libreville , son député Philippe Nzengue Mayila. Pour information, celui-ci entame son 4ème mandat en qualité de représentant de cette frange de la population gabonaise à l’hémicycle. Si la réaction de cet élu est attendue, celle des pouvoirs publics l’est encore plus.

Laissez votre commentaire