vendredi,23 octobre 2020
Accueil A La Une Gabon : malgré plusieurs tentatives de corruption, «Le prédateur sexuel» Alexis Ndouna...

Gabon : malgré plusieurs tentatives de corruption, «Le prédateur sexuel» Alexis Ndouna serait aux arrêts

Impliqué dans une sordide histoire d’agression sexuelle et de détournement de mineurs sur une fillette de moins de 15 ans, Alexis Ndouna, présenté par la société civile comme « un violeur pervers », aurait été arrêté, selon des sources proches du dossier, par la Direction générale des recherches (DGR) de la gendarmerie nationale. 

Après le tollé suscité par cette affaire qui a choqué l’opinion nationale au regard de son caractère particulièrement criminel, les choses auraient pris une tournure décisive ce mardi 15 octobre 2019. En effet, selon des sources proches du dossier, ce haut cadre du Parti démocratique gabonais (PDG) serait à l’instant où nous mettons sous presse, entre les mains des éléments de la DGR à Libreville. Il aurait semble-t-il tenté d’étouffer l’affaire en proposant la modique somme de 20 millions de Fcfa à la famille de la victime.

Une arrestation qui interviendrait après la campagne de dénonciation de ce scandal sexuel qui a suscité de nombreuses réactions au sein de l’opinion, et plus particulièrement du côté de la Société civile dont l’un des organismes, en l’occurrence le Réseau des Organisations Libres de la Société Civile pour la Bonne Gouvernance au Gabon de Georges Mpaga est monté au créneau.  

Lire aussi: Alexis Ndouna «un criminel sexuel protégé du fait de son appartenance au PDG», selon Georges Mpaga 

Cette détention interviendrait après que l’indignation ait envahie l’opinion et les réseaux sociaux comme une traînée de poudre, avec en point d’orgue une campagne de soutien dont le slogan est #JesuisWally

Rappelons que ce scandale n’est pas le premier du genre. Le présumé « pervers pédophile » avait déjà été cité dans la célèbre affaire des placements de mineures dénoncée il y a un an déjà au collège Sainte-Marie. Mais aucune suite judiciaire n’avait été donnée, laissant les familles des victimes dans le désarroi total. Selon le ROLBG, il bénéficierait d’un « réseau tentaculaire de corruption » à travers lequel il corromprait magistrats et procureurs pour passer entre les mailles du filet.  

Lire aussi: Gabon: le ROLBG condamne le laxisme de la justice face à la «récidive du criminel sexuel Alexis Ndouna» 

Il est important de souligner qu’en procédure pénale, le viol est un crime d’ordre public. Cela suppose que pour  engager les poursuites, nul besoin qu’un individu ait porté plainte. Par le biais de la procédure inquisitoire, le juge d’instruction peut se saisir de l’affaire et déclencher l’action publique.   

Précisons qu’Alexis Ndouna encourt une peine  de 15 ans de réclusion criminelle et une amende de 50 millions de Fcfa , selon l’article 402 du Code pénal, si sa culpabilité venait à être prouvée. 

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif 2px
Street 103 Gabon Gmt