vendredi,25 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon : malgré la reconnaissance de son échec, Nkoghe Bekale obtient la...

Gabon : malgré la reconnaissance de son échec, Nkoghe Bekale obtient la confiance de l’Assemblée nationale

Ce vendredi 27 décembre 2019, le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale était face aux élus de l’Assemblée nationale dans le cadre de sa déclaration de politique générale du gouvernement. Si durant cette séance d’expression directe, le chef du gouvernement a reconnu le bilan mitigé de son équipe, il a obtenu sans effort l’approbation des honorables députés avec 116 voix pour, 20 voix contre et une abstention. 

Dans une Assemblée nationale composée majoritairement de députés du Parti démocratique gabonais (PDG) et des partis qui soutiennent la politique d’Ali Bongo Ondimba, c’est sans surprise que le chef du gouvernement a recueilli l’accord de la chambre basse du Parlement. Une confiance renouvelée qui devrait permettre à Julien Nkoghe Bekale de mettre enfin en œuvre sa feuille de route axée sur le social et l’amélioration de la situation économique du pays. 

Un résultat pour le moins curieux, alors que tout au long de cet exercice il a fait face a de fortes critiques sur la politique menée par le gouvernement et qui ne répond pas aux attentes des populations gabonaises. D’ailleurs, lors de son allocution, Julien Nkoghe Bekale a reconnu la véracité des critiques dont son gouvernement et lui font l’objet. « Ces attentes ont trait, pour l’essentiel et sans être exhaustif, à l’état de nos routes et voiries urbaines, à l’insalubrité de nos villes, à la qualité de nos prises en charge dans les hôpitaux, à la situation de notre système scolaire et de formation, à l’employabilité de nos  jeunes, à la situation de nos retraités, à notre déficit d’exemplarité, à l’image que nous renvoyons à l’opinion publique », a-t-il indiqué. 

Malgré cet echec manifeste, Julien Nkoghe Bekale, qui pour l’occasion a révélé avoir obtenu à nouveau la confiance du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba le 02 décembre dernier, a sollicité cette fois-ci l’approbation de l’Assemblée nationale pour mener à bien son programme qui selon lui sera « centré sur l’Homme, sur le Gabonais, sur la Gabonaise, sur le jeune, sur le moins jeune, sur la femme qui s’inscrivent dans nos priorités car ce sont les premières raisons d’être de tout gouvernement », a-t-il martelé.  

Le maçon dit-on est jugé au pied du mur. La situation sociale, économique et politique du Gabon devrait donner des insomnies à Julien Nkoghe Bekale et à ses ministres dont les attentes sont innombrables auprès des populations qui manquent quasiment de tout. A quelques jours de 2020 et à moins de 3 ans de la présidentielle 2023, les Gabonaises et les Gabonais prennent note minutieusement des réalisations du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba au cours de ce 2ème septennat qui peine toujours à démarrer du point de vue infrastructurel.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Street 103 Gabon Gmt