mardi,11 août 2020
Accueil Derniers articles Gabon : malgré de solides performances, Maurel & Prom n’augmente que de...

Gabon : malgré de solides performances, Maurel & Prom n’augmente que de 1% les salaires de ses employés

Acteur majeur du secteur pétrolier gabonais avec une production opérée d’huile qui s’est élevée à 25 033 barils/jour à fin juin 2019, Maurel & Prom semble pourtant peu enclin à rétribuer à leur juste valeur ces employés. Ainsi, dans une correspondance dont Gabon Media Time a pu obtenir une copie, le board de la société pétrolière a annoncé une hausse pour le moins insignifiante de « 1% » sur les salaires de ses employés à compter de janvier 2020. 

- Advertisement -Global Media Time Gifpx

Alors que le Conseil d’administration du Groupe Maurel & Prom réuni le 1er août 2019, sous la présidence de Monsieur Aussie B. Gautama, a arrêté les comptes au 30 juin 2019 en annonçant dans la foulée avoir « obtenu de solides performances au premier semestre 2019 », les employés de la filiale gabonaise, principale filiale du groupe, broient du noir. Loin d’être rétribués à leur « juste valeur », ces derniers observent la situation d’un autre œil. 

En effet, malgré une hausse de 16% par rapport à l’an dernier de la production opérée d’huile qui s’est élevée à 25 033 barils/jour, ces derniers ne verront leurs émoluments croître que… de 1% en 2020, comme le souligne un courrier de la Direction daté du 7 janvier 2020. Dans ce courrier visé par l’administrateur général adjoint Christian Blaise Koubdje et le directeur des ressources humaines Arthur Mbina Nzamba, on peut y lire « conformément à l’article 12 des accords d’établissements, nous avons le plaisir de vous annoncer que la grille de salaires est revalorisée de 1% avec effet au 1er janvier 2020 ». 

Si dans les faits la hausse de la production n’a pas permis une augmentation du chiffre d’affaires au premier semestre qui s’est situé à 229 millions de dollars en baisse de 4%, l’excédent brut d’exploitation a lui connu une hausse de 15% à 137 millions de dollars, conséquence le résultat net consolidé de M&P s’est établi à 33 millions de dollars au premier semestre 2019, en hausse de 9 millions en glissement annuel. Le 1% obtenu par les employés dans la période sous-revue apparaît donc dérisoire. Surtout que l’entreprise n’a enregistré aucun incident sur le terrain en 2019, ce qui représente une économie substantielle auprès des assureurs. 

Joint au téléphone par notre rédaction, un employé sous couvert d’anonymat a ainsi indiqué « depuis 2014 c’est la même chose, Maurel & Prom nous promet des augmentations mais au final on se retrouve avec 1 ou 1,2%, ce qui ne représente pas grand chose dans le contexte actuel où le taux d’inflation se situe autour de 4,5% ». Dans ces conditions, cette hausse pourrait ne représenter que 10 ou 15 000 FCFA pour certains, ce qui selon cet employé, est à des « années lumières de ce à quoi peuvent prétendre les employés d’Addax ou Perenco ». 

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Street 103 Gabon Gmt