jeudi,9 décembre 2021
AccueilA La UneGabon: Magloire Ngambia face à la Cour criminelle spéciale ce 22 juin

Gabon: Magloire Ngambia face à la Cour criminelle spéciale ce 22 juin

Ecouter cet article

Placé sous mandat de dépôt, depuis le 10 janvier 2017,  l’ancien ministre des Travaux publics, de l’Habitat et des Transports Magloire Ngambia pourra être fixé sur son sort à l’issue de son procès qui s’ouvre le 22 juin 2020 prochain. Un procès qui se déroulera devant la Cour criminelle spéciale (CCS), juridiction mise en place pour juger les auteurs de détournement des biens publics.  

Accusé de détournement de fonds publics et de corruption passive, dans des dossiers de construction de logements et de routes notamment liés à l’homme d’affaires italien Guido Santullo, Magloire Ngambia aura donc l’occasion de se défendre et sans doute faire la lumière sur les accusations qui pèsent sur lui. Selon le quotidien L’Union de ce samedi 06 juin, il est reproché à l’ancien membre du gouvernement d’avoir détourné pas moins de 4 milliards de FCFA. 

L’affaire impliquant l’ancien ministre de la promotion des Investissements, des Travaux publics, des Transports, de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement du territoire avait connu plusieurs rebondissements. En effet, le 13 mars 2019, Magloire Ngambia n’avait pas pu comparaître devant la Cour criminelle spéciale car il n’avait pas été extrait de sa cellule de la prison centrale de Libreville provoquant une véritable passe d’armes entre l’ancienne présidente de cette juridiction Paulette Ayo Mba épouse Akolly et les avocats de ce dernier. 

Une affaire qui depuis son déclenchement suscite des interrogations notamment sur le maintien en prison de ce haut cadre de l’administration alors que ses supposés co-détenus notamment Mohamed Ait Ben Ali, Landry Oyaya, Rodrigue Bongo ont bénéficié de liberté d’office, provisoire et  de relaxe. Qu’est ce qui bloquerait donc la mise en liberté de Magloire Ngambia? S’interrogeait Gabon Media Time dans l’article intitulé : Gabon: Magloire Ngambia victime collatérale des errements de Mamba ?. L’ouverture de ce procès sera sans doute l’occasion d’y répondre. 





Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop