lundi,26 octobre 2020
Accueil A La Une Gabon: Maganga Moussavou traîne Diramba devant le tribunal de Mouila

Gabon: Maganga Moussavou traîne Diramba devant le tribunal de Mouila

C’est par une requête en référé d’heure à heure, reçue ce mercredi 29 mai 2019, au greffe commercial du tribunal judiciaire de première instance de Mouila, que Pierre-Claver Maganga Moussavou a assigné l’actuel maire de la capitale provinciale de la Ngounié devant la justice Jean Norbert Diramba devra comparaître devant le tribunal pour voir désigner un expert comptable qui aura pour mission d’exécuter un audit sur le passage de son prédécesseur à la tête de cette commune de 2014 à 2018.

C’est par un  exploit d’huissier de Maître  Thomas Yayazokou, greffier en chef du tribunal judiciaire de première instance de Mouila, faisant office d’Huissier de Justice près les juridictions de Mouila, que Pierre-Claver Maganga Moussavou a assigné l’actuel maire Les Démocrates de Mouila, Jean Norbert Diramba à se voir désigner un expert-comptable pour exécuter un audit sur la gestion du requérant, son prédécesseur à la tête de cette municipalité.

« Plaise Madame le président du tribunal de Mouila, bien vouloir faire procéder à la nomination d’un expert-comptable avec mission habituelle, notamment celle de chiffrer avec exactitude les dépenses réalisées par le requérant, (Pierre-Claver Maganga Moussavou, NDLR) à partir de ses fonds propres pendant la période de sa gestion de 2014 à 2018 », a-t-on pu lire dans la requête signée de Maître Jean Paul Moumbembé, avocat au barreau du Gabon.

Cette requête fait suite à la réaction sur son compte facebook de Jean Norbert Diramba après la conférence de presse donnée par Pierre-Claver Maganga Moussavou le 22 mai dernier. Le maire actuel de Mouila accusait l’ancien vice-président de la République d’avoir fait main-basse sur les fonds de la mairie lors de son passage.

« Je tiens à te rappeler que tu as vendu à messieurs Tounkara et Chama 3 véhicules en violation des dispositions de la loi 1/2014 relative à la décentralisation. Le produit de la vente n’a jamais fait l’objet d’un versement au Trésor public. Deux de ces transactions ont été faites alors que tu étais Vice-président de la République », avait publié Jean Norbert Diramba sur son profil Facebook le 22 mai dernier.

Des propos graves de conséquences, qui pourraient faire l’objet de poursuites pour diffamation si l’audit comptable demandé par Pierre-Claver Maganga Moussavou révélait, comme il le dit lui-même, que les fonds utilisés étaient des fonds propres.

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion