dimanche,20 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon : Madeleine Berre a-t-elle créé la situation de chaos de la...

Gabon : Madeleine Berre a-t-elle créé la situation de chaos de la grève syndicale actuelle? 

En voulant à tout prix trouver une solution prématurée qui n’arrange pas forcément toutes les organisations syndicales, Madeleine Edmée Berre s’est-elle tirée une balle dans le pied ? Il semblerait que la réunion tenue mercredi dernier par la ministre du Travail au terme de laquelle elle annonçait une annulation de la grève, ait exacerbé la situation et durci le mouvement au grand dam de la députée du membre du gouvernement. 

Débutées le 19 août 2019, les concertations entre partenaires sociaux, patronat et gouvernement n’avaient jusque–là pas déboûché sur un accord permettant aux organisations syndicales vent debout contre le nouveau code du travail dont ils condament le caractère « cynique et esclavagiste », de mettre de l’eau dans leur vin. Réunis le jeudi 16 janvier 2020 à Libreville, les principaux syndicats des secteurs privé et parapublic du pays à savoir l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), la Confédération syndicale gabonaise (COSYGA) ou encore le SYNTEE+, avaient clairement brandi la menace d’une « paralysie générale » de l’économie. 

Craignant la mise à exécution des menaces des syndicats et par conséquent la paralysie de l’économie du pays, Madeleine Berre la ministre du Travail par ailleurs chargée du Dialogue social s’est lancée dans une démarche fort risquée en convoquant d’urgence une séance de travail dite de la dernière chance avec les différentes confédérations syndicales malheureusement pas au complet, lesquelles avaient prévu de lancer le mouvement de grève, ce mercredi 22 janvier 20120 soit aujourd’hui. Objectif, obtenir un accord qui aura pour effet de conduire les syndicalistes à surseoir cette décision d’entrer en grève. 

Finalement, le gouvernement annonçait le biais d’un communiqué de presse « la suspension du préavis de grève par la Confédération de l’organisation syndicale gabonaise ( COSYGA) et la Confédération gabonaise des  syndicats libre (CGSL), représentant l’ensemble des syndicats ». Un coup d’épée dans l’eau et un camouflet pour Julien Nkoghe Bekale et pour Madeleine Berre lesquels ont annoncé l’annulation d’une grève qui est bien effective le jour prévu par les acteurs syndicaux.

En voulant trouver une solution expéditive et prématurée, dans l’espoir de sauver sa peau, Madeleine Edmée Berre s’est engluée dans ses propres égarements conduisant à l’échafaud sa propre et par ricochet celle du son premier ministre Julien Nkoghe Bekale.   

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Street 103 Gabon Gmt