mardi,3 août 2021
AccueilA La UneGabon: l’UPG investira un candidat à la présidentielle de 2023

Gabon: l’UPG investira un candidat à la présidentielle de 2023

Ecouter cet article

A l’approche des prochaines échéances électorales de 2023, les états majors des partis politiques de l’opposition et de la majorité semblent désormais sur le pied de guerre. C’est le cas de l’Union du peuple gabonais (UPG) qui, lors de la célébration de ses 32 ans d’existence le 14 juillet dernier, a annoncé qu’elle aura bien un candidat pour l’élection présidentielle à venir.

Si depuis le décès de son leader charismatique Pierre Mamboundou le 15 octobre 2011, cette formation politique est passée par toutes les péripéties, ses responsables semblent bien décidés à poursuivre l’œuvre de ce dernier. C’est dans cette optique que lors de la célébration de l’anniversaire de sa création,  son président Mathieu Mboumba Nziengui a annoncé qu’elle aura bien un candidat pour la prochaine élection présidentielle.

En effet, ce dernier a relevé que les multiples échecs enregistrés par le parti ces dernières années ne devraient pas entamer les ambitions du parti  qui espère toujours jouer un rôle majeur sur l’échiquier politique national. Preuve de la détermination qui habite les Upégistes, sa participation certaine aux prochaines élections. « Notre candidat sera choisi à l’occasion du prochain congrès dont nous annoncerons la date d’organisation dès que les conditions indispensables à l’ouverture de ces assises seront réunies », a indiqué Mathieu Mboumba Nziengui.

 D’ailleurs, pour ce congrès les responsables de l’Union du peuple gabonais ont révélé que des consultations étaient lancées afin de réconcilier tous les UPGistes dans le but que ce parti redevienne « une seule et indivisible formation politique ».

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme