mardi,26 octobre 2021
AccueilActualitésCultureGabon: l’Unesco lance un concert virtuel de Jazz ce 30 avril 2021...

Gabon: l’Unesco lance un concert virtuel de Jazz ce 30 avril 2021 pour la culture de la paix avec Naneth Nkoghe

Ecouter cet article

Le Gabon à l’instar de plusieurs pays africains célèbre ce vendredi 30 avril 2021, la journée internationale du jazz sous le thème « Arts, culture et patrimoine : un levier pour construire l’Afrique que nous voulons ». Occasion notamment de commémorer le rôle qu’a joué le Jazz dans la l’encouragement du dialogue, la lutte contre la discrimination et la promotion de la dignité humaine.

Le Gabon prend part à la célébration virtuelle de la 10e édition de la Journée internationale du jazz célébrée dans toute l’Afrique ce 30 avril 2021. Cette énième édition a donné la parole à des artistes et intellectuels africains reconnus et fait la part belle à la promotion de la culture de la paix ainsi qu’à la résilience des artistes, lesquels ont particulièrement été impactés par la pandémie de Covid-19.  

Ainsi, à l’instar de l’Angola, le Cameroun, le Congo, la République démocratique du Congo et du Tchad, le Gabon a pris part à la table ronde régionale pour discuter du rôle du Jazz dans la promotion de la culture de la paix, dans la matinée. C’est le Michel Menga M’Essone, ministre de la Culture et des Arts et le jazzman Frédéric Gassita, artiste Afro-Jazz qui ont représenté le pays. Dans la soirée, un concert acoustique est diffusé sur les pages Facebook de l’Unesco Libreville et de l’Institut français du Gabon (IFG) avec les prestations de Naneth Nkoghe et Joël Ze.


Selon la directrice générale de l’Unesco, Audrey Azoulay, l’Unesco a créé la Journée internationale du jazz pour partager les valeurs d’un genre musical profondément significatif. Un genre musical qui joue un rôle propondérent dans le dialogue, la lutte contre la discrimination et la promotion de la dignité humaine. « Le jazz est bien plus que de la musique, c’est un message universel de paix, un symbole d’unité, de diversité et d’échanges interculturels », souligne le Bureau de l’Unesco à Libreville.

Laissez votre commentaire

Enami Shop