mercredi,8 décembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: l’Unesco et le ministère de la Communication en mission d’inspection des...

Gabon: l’Unesco et le ministère de la Communication en mission d’inspection des radios communautaires

Ecouter cet article

Une équipe composée des membres du Bureau de l’Unesco à Libreville et du ministère de la Communication effectue depuis ce lundi 18 octobre 2021, une mission d’inspection et d’évaluation des radios communautaires dans les provinces de la Ngounié, de l’Ogooué Ivindo et du Woleu-Ntem. Une mission qui vise à terme, à renforcer les capacités techniques et humaines des dites radio et qui s’inscrit dans le cadre du projet d’accès à la citoyenneté et la protection sociale des Nations Unies au Gabon.  

La voix de la Dola 90 FM à Ndendé, Radio Maria du Diocèse d’Oyem, Radio nord-sud et Radio trois frontières à Bitam, ont constitué les différentes étapes d’une mission conjointe de l’Unesco et le ministère de la Communication à l’intérieur du pays. Les équipes devraient ensuite poursuivre leur périple vers Makokou. En toile de fond, un appui multiforme aux radios locales, dites radios communautaires, notamment en ce qui concerne la formation des personnels/professionnels desdites radios et le renforcement des équipements. 

Il faut dire que cette initiative s’inscrit dans le cadre du programme d’accès à la citoyenneté et la protection sociale des populations difficiles à atteindre. Un programme conjointement mené par différents organes du système des Nations unies au Gabon qui ambitionne par exemple de garantir l’accès à tous aux prestations de la Cnamgs ou à l’éducation, entre autres. « On parle de protection sociale et citoyenneté. On parle des compatriotes qui seraient apatrides, qui n’ont ni acte de naissance, ni pièce d’identité et qui n’ont pas accès à la Cnamgs, par exemple. C’est de ça dont il s’agit dans ce programme », a expliqué le Dr. Thierry Nzamba Nzamba, spécialiste du programme Culture au Bureau de l’Unesco à Libreville. 

Ainsi, en redynamisant les radios communautaires, l’Unesco et le ministère de la Communication parient sur leurs engagements (communautaires) pour la transmission des messages d’information aux populations locales. Il s’agira dans le cas d’espèce, des communications axées autour des enjeux de l’accès à la citoyenneté. « Pour atteindre ces populations, on passe par des radios. A partir de là, il faut voir comment les accompagner », a précisé Dr. Thierry Nzamba Nzamba. 

Après la mission de terrain, l’Unesco et le ministère de la Communication entendent organiser un atelier de formation au profit des journalistes, animateurs et responsables de radios communautaires dans les prochaines semaines à Libreville. Une fois outillés, les bénéficiaires pourront accentuer leurs communications sur les enjeux de l’accès à la citoyenneté. Une action importante dans le processus de réduction du nombre d’enfants apatrides dans les zones rurales. 

Laissez votre commentaire

Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop