Gabon : l’UE favorable à une plus grande implication de la Cour constitutionnelle dans le dialogue politique

Gabon Gabonmediatime Marie Madeleine Mborantsuo Dialogue Politique Ue Gabon
L'ambassadeur de l’Union européenne, Rosario Bento Pais et la présidente de la Cour constitutionnelle Marie Madeleine Mborantsuo © L'Union

Ce lundi 10 février la présidente de la Cour constitutionnelle Marie Madeleine Mborantsuo a reçu en audience l’ambassadeur de l’Union européenne (UE), Rosario Bento Pais. Il était question lors de cette rencontre d’échanger sur l’ouverture du dialogue politique normalisé et régulier entre le Gabon et l’UE et l’implication de la haute institution dans ce processus.  


Cette rencontre entre les deux personnalités avait pour objectif de discuter non seulement de l’opportunité de la tenue de ce dialogue, mais surtout la nécessité d’impliquer la haute cour lors de ces assises qui portent sur la bonne gouvernance et les droits de l’Homme. Il faut souligner que ce sera également l’occasion pour les deux partenaires que sont le Gabon et l’UE « d’évaluer ensemble les accords qui les lient et tracer, pour l’avenir, des perspectives ».

Pour l’ambassadeur de l’Union européenne, Rosario Bento Pais, l’apport de la Cour constitutionnelle en ce qui concerne les droits de l’Homme, la bonne gouvernance, mais également la démocratie via la préparation des élections serait un plus pour la consolidation de l’Etat de droit. « C’était une visite de courtoisie d’abord et deuxième pour échanger avec son Excellence de l’opportunité du nouveau dialogue avec le gouvernement gabonais et quelles sont les interventions possibles de la Cour constitutionnelle en ce qui concerne les Droits de l’Homme, la gouvernance, la démocratie et aussi pour la préparation des élections », a-t-elle indiqué.

Lancé il y a un peu plus d’une semaine, le dialogue politique normalisé régulier entre le Gabon et l’Union européenne devrait permettre aux représentants des deux parties de s’atteler à la mise en oeuvre des points d’accord retenus à l’issue du dialogue politique intensifié. 

Laissez votre commentaire