Gabon: l’Organisation des consommateurs s’insurge contre la hausse du prix du carburant

© D.R

L’augmentation record des prix des produits pétroliers notamment celle du gaz butane, a suscité bon nombre de réactions au sein de la société civile. Ainsi, ce jeudi 14 juin, l’Organisation des consommateurs gabonais (OCG) par l’intermédiaire de son président Ibrahim Tsendjiet Mboulou, a tenu à réagir face à ce qu’elle qualifie «d’abus de position dominante».

C’est donc par le biais d’un communiqué publié dans le quotidien l’union, que l’OCG a pris la parole, revenant sur «l’augmentation des prix des produits pétroliers, en particulier le gaz butane qui est passé de 5450 Fcfa à 5950 Fcfa». Souhaitant et devant réagir face à cette augmentation record des prix des produits pétroliers, l’OCG a d’abord tenu à avoir tous les éléments, avant de dénoncer ce qu’elle considère donc comme «un abus de position dominante» et de s’offusquer contre «l’absence de mesures d’atténuations de la part de l’administration».

En effet, dans son communiqué, l’OCG «déplore la faiblesse et la forte insuffisance de l’administration des hydrocarbures, à communiquer véritablement sur une question aussi sensible qui touche la vie des populations au quotidien». De plus, pour contrer cette décision, l’organisation des consommateurs gabonais en coalition avec d’autres associations de consommateurs, a déjà prévu différentes actions dont la première sera de rencontrer le ministre des hydrocarbures.

En outre, l’OCG a souligné qu’il était «urgent que la lumière soit faite sur la destination des contributions en terme de taxes par les consommateurs à chaque fois qu’une bouteille de gaz est payée ou qu’un litre d’essence est consommé». C’est donc avec beaucoup de vigueur, que l’organisation des consommateurs compte défendre les intérêts des ménages gabonais.

Laissez votre commentaire