mercredi,22 septembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: l’ONG Aurore se mobilise contre les violences faites aux femmes

Gabon: l’ONG Aurore se mobilise contre les violences faites aux femmes

Ecouter cet article

Selon la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille (FSBO), 64% des victimes de violences physiques au Gabon sont des femmes. Dans ce contexte, de nombreuses associations et ONG se mobilisent pour lutter contre ce fléau. C’est le cas de  l’ONG Aurore basée à Port-gentil, qui a organisé une conférence-débat autour du thème : Tous unis pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes.

Créée par Ida Flore Maroundou dans l’optique de sensibiliser, prévenir, conseiller, prendre en charge et accompagner les femmes victimes de violences, l’Organisation non gouvernementale (ONG) Aurore s’est pleinement inscrite dans sa démarche à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la lutte contre les violences faites aux femmes. A travers une conférence-débat autour du thème « Tous unis pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes », elle s’est exprimée.

En effet, au cours de cette rencontre qui réunissait d’importantes personnalités avec notamment Osselet Herta vice présidente du tribunal de POrt-Gentil, Mapaga Lydie présidente de la chambre correctionnelle et sociale ou encore Marie-Christine Lammers psychologue/anthropologue, la présidente de cette ONG s’est exprimée sur les différentes formes de violences à l’égard des femmes et  ce que dit la loi au sujet des femmes victimes de violences. 

Particulièrement émue ayant elle-même subi des violences, Ida Flore Maroundou, n’a pas manqué, lors de cette conférence-débat, de rappeler la vulnérabilité de ces femmes et leurs difficultés à partir de zéro et se reconstruire. Quand on sait que les femmes représentent 64% des victimes de violences physiques au Gabon, c’est toute une couche de la société qui se retrouve en marge de son évolution.
C’est donc consciente de ces difficultés, que l’ONG Aurore a souhaité marquer le coup. Une volonté qui répond pleinement à ses objectifs qui vont de la promotion de la défense des droits fondamentaux de la personne humaine, à l’éradication de la violence à l’égard des femmes, sans oublier l’ambition de faire d’elles des actrices dans le développement de notre nation.

Laissez votre commentaire

Lauris Pembahttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en droit Public, je suis passionnée par le journalisme depuis des années. J'anime l'actualité au quotidien sur GMT depuis son lancement en juillet 2016.
Enami Shop