mercredi,30 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon : l’oncle de Tony Ondo Mba en conflit ouvert avec la...

Gabon : l’oncle de Tony Ondo Mba en conflit ouvert avec la mairie de Bitam

La dissension aurait pour origine les affiches publicitaires sur lesquelles trônaient les images de campagne du député du siège unique de la commune de Bitam Emmanuel Norbert Tony Ondo Mba actuellement détenu à la prison centrale dans le cadre de l’opération anti corruption dénommée  Scorpion. Le maire de Bitam aurait pris l’initiative de les retirer, une décision qui a  provoqué l’ire de l’oncle de TOM Raphaël Ondo Ndong, lequel a décidé d’attaquer la mairie et son responsable Jules Mbele Asseko devant les juridictions compétentes nous révèlent nos confrères de GabonReview. 

« Bitam Debout » avec en sus, une image d’Emmanuel Tony Ondo Mba, c’est en substance, le message figurant sur les affiches présentes sur les panneaux publicitaires qui ont été retirées par la mairie provoquant ainsi la réaction particulièrement véhémente de l’oncle maternel de l’ancien ministre de l’Eau, de l’Energie et les Ressources hydrauliques. « Tony Ondo Mba, bien que faisant l’objet de poursuites judiciaires, demeure jusqu’à preuve du contraire député de la commune de Bitam. Je m’en vais dénoncer les agissements de monsieur le maire de Bitam, qui a eu l’audace de faire enlever les affiches de cet élu des populations de la commune dont le soutien est sans faille », a affirmé Raphaël Ondo Ndong, dans un communiqué rendu public le 24 février.

 

Considérant l’acte du maire comme un crime de lèse majesté, soulignant par ailleurs « l’audace » de Jules Mbele Asseko en même temps qu’il lui a presque intimé l’ordre de remettre son neveu sur lesdites affiches, lui a rappelé pour le faire, que ses prérogatives sur la question se limitent à la « gestion de la cité et non à saboter l’image d’un élu ». Dans le même temps, Raphaël Ondo Ndong a informé son interlocuteur de ce qu’il se réservait le droit de porter cette affaire devant les « les instances appropriées »

Réagissant à ce que Raphaël Ondo Ndong, oncle de TOM a qualifié de «provocation», le maire de Bitam s’est contenté d’apporter une réponse non sans l’entourer d’une logique réglementaire. « À toutes fins utiles, nous rappelons tout d’abord que la gestion de ces panneaux, propriété d’une société privée et localisée sur l’ensemble du territoire national, ne relève pas de notre municipalité. Cette entreprise privée procède depuis quelque temps, sur toute l’étendue du territoire national, au réaménagement et redéploiement de ses panneaux, au profit d’autres projets et d’autres clientèles. Cela n’incombe aucunement à la municipalité, pour peu que l’objet de l’affichage soit conforme à la Loi », a rétorqué  Jules Mbele Asseko. 

Poursuivant, le maire de Bitam avec beaucoup de diplomatie et de bienséance eu égard à la valeur du droit d’aînesse dans notre société a commenté la sortie de Raphaël Ondo Ndong, « la communication de notre aîné et notable Raphaël Ndong Ondo est donc vraisemblablement orientée vers une adresse inappropriée et véritablement incompétente à ce sujet ». 

« BLA-Boys » confirmé et président du Rassemblement pour la restauration des valeurs (RV), parti écran cornaqué par l’Association des jeunes émergents volontaires (Ajev) de Brice Laccruche Alihanga avec lequel il a d’ailleurs été élu,  Emmanuel Norbert Tony Ondo Mba interpellé le 3 décembre 2019, est écroué depuis  le 14 décembre 2019 à Sans famille, pour des faits de détournement, de distraction de fonds, de blanchiment des capitaux, de concussion de faux et usage de faux, des chefs d’accusation.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Street 103 Gabon Gmt

padding-top : 20px;