mercredi,23 septembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: l’OIF lance les ateliers de formation sur les nouvelles technologies

Gabon: l’OIF lance les ateliers de formation sur les nouvelles technologies

Depuis le lundi 27 mai dernier, l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) a ouvert un atelier de formation sur les enjeux et l’appropriation des technologies émergentes, à Libreville. L’objectif de cette rencontre est de permettre aux acteurs du numérique et de l’innovation de s’arrimer aux nouvelles technologies. Ces ateliers de formation s’inscrivent dans le cadre du quadriennum 2019-2022 de l’OIF et proposent de mettre en oeuvre le Programme “Accompagnement à la transformation numérique”. Ces travaux qui dureront quatre jours prendront fin ce jeudi 30 mai 2019.

L’Organisation internationale de la francophonie (OIF), en partenariat avec l’organisation francophone des entreprises innovantes, a ouvert un atelier de formation sur les enjeux et l’appropriation des technologies émergentes, ce lundi 27 mai 2019 à Libreville. Cette activité qui cible essentiellement les acteurs du numérique  et de l’innovation, constitués par les jeunes femmes et hommes professionnels du numérique, a pour objectif de permettre aux participants de s’arrimer aux nouvelles technologies.

Selon un communiqué de l’OIF, ces ateliers de formation s’inscrivent dans le cadre du quadriennum 2019-2022 de l’OIF et proposent de mettre en oeuvre le Programme “Accompagnement à la transformation numérique”.  Ce programme permet aux jeunes professionnels du numérique et de l’innovation des pays membres de la Francophonie, femmes et hommes âgés de 18 à 35 ans, d’être sensibilisés et formés sur les enjeux des nouvelles technologies.

Pour le ministre de l’Economie numérique, Guy Maixent Mamiaka, l’atelier axé sur l’appropriation des opportunités liées au développement du marché des données numériques, cadre avec les enjeux de l’heure pour les pays africains. « Lorsqu’on parle de défis du futur, nous faisons allusion à la transformation numérique, c’est l’un des enjeux des pays africains à cause de nombreuses attentes que suscite le développement de ce secteur non seulement dans le cadre de l’expansion économique, mais aussi des services dans l’amélioration considérable des conditions de vie des populations », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, Boubacar Noumansa, représentant régional de l’OIF pour l’Afrique centrale a affirmé que « la sous-région a un écosystème numérique important avec des potentialités humaines et un marché porteur  qu’il faut dynamiser pour atteindre les objectifs du quadriennal 2019- 2022 de l’OIF ». D’où la mise en place de ce programme d’accompagnement à la transformation numérique, qui inclut les jeunes professionnels du numérique formés et sensibilisés, pour une meilleure appropriation des technologies émergentes, notamment l’intelligence artificielle, la chaîne de bloc méga données au service du développement.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt