mercredi,22 septembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: litre de pétrole à 3 000, kilo de riz à 2...

Gabon: litre de pétrole à 3 000, kilo de riz à 2 500, le calvaire des populations de l’Ogoulou

Ecouter cet article

Située dans la province de la Ngounié au Gabon, L’Ogoulou est depuis quelques jours difficile d’accès en raison du mauvais état de la route. Une situation qui a pour conséquence une augmentation des prix des denrées alimentaires dans tout le département et plus particulièrement dans les localités d’Eteke et Massima, où par exemple le paquet de sucre et la boîte sardine sont respectivement vendus à 2500 FCFA et 1000 FCFA.

C’est un véritable calvaire que traversent les habitants du département de l’Ogoulou à Mimongo. En effet, en raison du mauvais état de la route, les conditions de vie des habitants ne cessent de se dégrader. La preuve avec l’augmentation des coûts de transport qui en très peu de temps sont passés de 5.000f à 20.000 Fcfa. 

Une situation qui a pour corollaire une flambée des prix des produits de première nécessité, au grand désarroi de la population locale qui en paie les frais. Ainsi, au district d’Étéké, Massima et ses environs, la situation se passe de tout commentaire. Entre le paquet de sucre initialement vendu entre 850 et 1000 FCFA qui est désormais au prix de 2500 FCFA, le kilogramme de riz parfumé, vendu à 800 est lui aussi monté au même prix. La boîte sardine que l’on achète à 350 FCFA est quant à elle montée à 1000 FCFA, soit une augmentation de 650 FCFA. Outre les denrées alimentaires, le prix du litre de pétrole a aussi connu une inflation passant de 2500 FCFA à 3000 FCFA.

Un coup de massue pour ces populations désormais abonnées à leur triste sort. Une situation qui ne manque pas de susciter le ras-le-bol de ces dernières qui cessent de manifester pour exiger la réhabilitation de la route de cette partie de la Ngounié Sud. Une situation déplorable quand on sait que le tronçon qui crée aujourd’hui cette précarité faisait partie du corridor routier qui devait relier les différentes villes et départements de la province dont les travaux devaient être effectués dans le cadre du Schéma national de développement des infrastructures (SNDI) issu du Plan stratégique Gabon émergent (PSGE).

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop