mardi,29 novembre 2022
AccueilDerniers articlesGabon: l'insertion des détenus au cœur d'une rencontre entre Antonella Ndembet et...

Gabon: l’insertion des détenus au cœur d’une rencontre entre Antonella Ndembet et Prisca Koho

Ecouter cet article

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux et chargé des Droits de l’Homme, Erlyne Antonela Ndembet Damas, a présidé le mercredi 23 février 2022 une séance de travail à laquelle prenait part son homologue des Affaires sociales et des Droits de la Femme, Prisca Koho Nlend. Les deux membres du gouvernement travailleront main dans la main en vue de la matérialisation de la politique publique d’insertion et de réinsertion des détenus.

Erlyne Antonela Ndembet Damas et Prisca Koho Nlend s’accordent à travailler ensemble pour l’élaboration des politiques publiques d’insertion et de réinsertion sociale des détenus dans la communauté. Lors de la séance de travail, ce mercredi, les deux membres du gouvernement ont fait le point de toutes les questions relatives à cette problématique. 

Selon le ministère de la Justice, la politique nationale d’insertion et de réinsertion post-carcérale, voulue par les plus hautes autorités, en tête desquelles le chef de l’Etat Ali Bongo Ondima, devrait permettre de réduire la récidive et d’assurer la réintégration sociale des personnes en situation post-carcérale. « La matérialisation de ladite politique découle d’une instruction du chef de l’État, Ali Bongo Ondimba, pour un renforcement de l’État de droit, pour une meilleure gouvernance de l’action publique, un suivi social et économique des personnes après la prison », souligne le ministère de la Justice dans une communication reprise par l’Agence gabonaise de presse (AGP). 

Le ministère des Affaires sociales va accompagner le ministère de la Justice dans ce chantier en menant des réflexions sur la mise en place des ateliers de formation et de réinsertion avec l’appui des partenaires et acteurs sociaux. « Nous allons réfléchir aux côtés des équipes mises à disposition par le ministère de la Justice, pour accompagner tous les programmes mis en place en vue de la réinsertion des détenus, conformément à la politique du gouvernement et partant du président de la République », a précisé Prisca Koho Nlend.

Une planification saine des programmes proposés aux besoins locaux, la conformité aux Droits de l’Homme mais également leur maintien, permettra aux parties prenantes d’adopter les politiques essentielles pour le soutien en question, qui se concentrera sur l’éducation, la formation professionnelle et sociale des détenus au terme des peines d’emprisonnement plutôt que de les laisser en marge de la société.

Henriette Lembet
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x