mardi,26 octobre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: l’incompréhensible baisse de près de 10% du chiffre d’affaires de l’activité...

Gabon: l’incompréhensible baisse de près de 10% du chiffre d’affaires de l’activité de manganèse au premier trimestre

Ecouter cet article

Contrairement à la production de manganèse qui affiche à fin mars une hausse de 4,8% se situant ainsi à 2,2 millions de tonnes, le chiffre d’affaires de l’activité de manganèse  s’est fortement déprécié. Établi à près de 150 milliards de FCFA à la même période en 2020, celui-ci affiche un an plus tard une baisse de 7,9% comme le révèle la note de conjoncture à fin mars. Une baisse difficilement explicable, tant au regard du niveau d’exportations que du prix moyen du minerai de manganèse qui affiche une hausse de plus de 7% sur la période.

Alors que tous les voyants semblent au vert à l’échelle mondiale dans le secteur minier avec notamment une production mondiale d’acier au carbone qui a atteint 484 millions de tonnes (Mt) affichant ainsi une hausse de 7,2% par rapport à la même période en 2020, au Gabon le commerce du minerai fait grise mine. Contrairement à la production qui atteint des niveaux records avec près de 2,2 millions de tonnes à fin mars, le chiffre d’affaires s’est pour sa part fortement déprécié.

En effet, établi à 137,6 milliards de FCFA contre 149,5 milliards de FCFA une année auparavant soit une baisse de 7,9%, le chiffre d’affaires de l’activité de manganèse n’a semble-t-il pas su profiter de la bonne tenue des prix du minerai sur les marchés mondiaux. Des prix qui ont pourtant connu une hausse de plus de 7% en moyenne au premier trimestre comme le souligne d’ailleurs le rapport d’activités d’Eramet, maison mère du principal producteur national à savoir : la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog).

Soulevant quelques questions, cette baisse drastique du chiffre d’affaires de l’activité de production de minerai de manganèse dont la forte croissance (+ 18 %) a permis au géant minier français Eramet, de consolider ses acquis avec plus de 550 milliards de FCFA (838 millions d’euros), n’a pas manqué d’impacter le total de recettes hors-pétrole. Un total en baisse de près de 5% à 274,1 milliards de FCFA.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Enami Shop