Gabon: Liban Soleman écarté de la présidence de la République

Liban Soleman nouvel ambassadeur du Gabon en Arabie Saoudite © D.R

Ancien Coordonnateur général du Bureau de coordination du plan stratégique Gabon émergent (PSGE) et président du conseil d’administration de l’Agence nationale de promotion et d’investissement (Anpi), Liban Soleman vient d’être écarté de la Présidence de la République et nommé au poste d’ambassadeur du Gabon en Arabie Saoudite. Une décision entérinée par le Conseil des ministres tenu ce mardi 26 février.



Sa nomination découle de la suppression du Bureau de coordination du plan stratégique Gabon émergent (BCPSGE), ce même plan qui avait pour ambition de faire du Gabon un pays émergent à l’horizon 2025. En effet, mis en œuvre en 2009, le PSGE avait pour ambition de construire une société gabonaise qui puisse garantir des meilleures conditions de vie à l’ensemble de la population et sur l’ensemble du territoire.

La supression du BCPSGE sonne comme un aveu d’échec d’Ali Bongo Ondimba six ans après sa mise en place. Cette promotion de Liban Soleman apparaît comme un limogeage de la présidence de la République. Lui qui a été successivement Chef de cabinet du président depuis 2009 avant de remplacer Yves Fernand Manfoumbi au poste de Coordinateur général du Bureau de coordination du Plan stratégique Gabon émergent.

Liban Soleman remplacera donc après présentation de sa lettre de créance Alfons Oyabe Niala  au poste d’ambassadeur du Gabon en Arabie Saoudite avec résidence à Ryad. 

Laissez votre commentaire