lundi,20 septembre 2021
AccueilActualitésCultureGabon: l’extraconjugalité au coeur de l'oeuvre «L’autre femme de mon mari»

Gabon: l’extraconjugalité au coeur de l’oeuvre «L’autre femme de mon mari»

Ecouter cet article

Briser le tabou sur la question des relations extraconjugales au Gabon, telle est la vision de « l’autre femme de mon mari » du Dr. Philippe Nkoma- Ntchemandji pour dépeindre une société à double fonctionnement. C’est sous la modération des professeurs Joseph Tonda et Raymond Mayer que l’auditorium du ministère des Eaux et Forêts a accueilli la conférence débat sur l’extraconjugalité durable le samedi 15 mai dernier. 

Une société dominée par des relations extraconjugales, voilà le tableau que dresse le Dr. Philippe Nkoma-Ntchemandji à l’auditorium du ministère des Eaux et forêts ce samedi 15 mai 2021.  « L’autre femme de mon mari » lève le voile au sujet des choix matrimoniaux qui jalonnent le quotidien de la société gabonaise. Cette conférence débat a été le moyen de mettre en lumière la notion de conjugalité. 

Les relations extra conjugales au Gabon, sont telles que des hommes mariés entretiennent des relations sexuelles, sentimentales et souvent pendant des années avec des femmes célibataires. Le Dr. Philippe le dit ouvertement dans son œuvre. « (…) Des hommes mariés monogames contournent leurs obligations par des relations extraconjugales non officielles avec des femmes souvent appelées deuxième bureau ou femme de l’ombre », exprime-t-il librement. 

Tout le monde le sait, tout le monde le vit, et chacun se conforte dans sa position tant qu’il peut en tirer  profit. Nous sommes dans une société au sein de laquelle si les hommes ne sont pas polygames selon la loi, ils le sont de par leur nature. Pour Marie-Carmen Garcia, auteur de l’extraconjugalité durable, « l’infidélité est un fait social (…) et pour les femmes tout comme  pour les hommes, ces amours clandestins sont émotionnellement plus intenses », a-t-elle précisé dans son œuvre. 

Laissez votre commentaire

Enami Shop