dimanche,25 juillet 2021
AccueilA La UneGabon: l’Etat prêt à indemniser les victimes des violences post-électorale de 2016

Gabon: l’Etat prêt à indemniser les victimes des violences post-électorale de 2016

Ecouter cet article

C’est par le biais d’un communiqué rendu public ce lundi 04 janvier 2021 que l’Ambassadrice de l’Union européenne (UE) au Gabon, Rosario Bento Pais a fait le point de l’entretien de haut niveau qu’elle a eu le 18 décembre 2020 avec les autorités gabonaises notamment sur la question des violences post-électorale. Concernant ce sujet, le gouvernement s’est dit disposé à assurer des réparations aux victimes.  

Cette rencontre à laquelle a pris part la ministre chargée des Relations avec les institutions Denise Mekam’ne, le ministre des Affaires étrangères Pacôme Moubelet Boubeya, le ministre de l’Intérieur Lambert  Noël Matha, le ministre de la Communication Anicet Edgard Mboumbou Miyakou, le ministre de la Défense nationale Michaël Moussa Adamo et la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères Yolande Nyonda s’inscrivait dans le cadre du dialogue politique intensifié entre le Gabon et l’Union européenne. 

Ainsi, les deux parties ont pu échanger sur la problématique des détentions provisoires « qui dépassent les délais légaux » et les réparations en faveur des victimes des violences post-électorales de 2016. Pour ce dernier aspect, l’UE et le gouvernement ont reconnu  « l’importance des réparations dans un esprit d’apaisement ».

Si le gouvernement gabonais a dit n’avoir pas connaissance d’une enquête judiciaire ou administrative diligentée pour faire la lumière, il s’est voulu rassurant en indiquant que « si des informations étaient apportées, ou si les victimes présumées ou leurs familles déposaient des plaintes, elles seraient traitées en droit ». 

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme