mercredi,22 septembre 2021
AccueilA La UneGabon: l’Etat accumule 4 milliards d’impayés pour la réquisition du Ré-Ndama

Gabon: l’Etat accumule 4 milliards d’impayés pour la réquisition du Ré-Ndama

Ecouter cet article

C’est au terme d’une assemblée générale qui s’est tenue ce vendredi 29 janvier 2021 que le personnel du Wali Ré-Ndama a tenu à monter au créneau face à la précarisation dont ils font l’objet depuis la survenue de la crise sanitaire liée à la Covid-19. Une situation qui, au dire de ces derniers, serait consécutive au non paiement par l’Etat d’une ardoise de 4,9 milliards de FCFA contractée à la suite de la réquisition de cet établissement hôtelier au début de la pandémie. 

Si dès la réquisition de l’hôtel, la direction générale avait pris l’engagement, par écrit, de poursuivre le paiement régulier et sans changement des salaires jusqu’à la reprise des activités, la réalité est tout autre. En effet, le personnel réuni au sein du Syndicat national des agents de Wali Ré-Ndama ont été surpris de la mise en congé technique alors qu’aucune concertation préalable n’avait été amorcée avec les partenaires sociaux et les représentants du personnel. 

Une décision qui selon les agents serait consécutive aux difficultés financières dans lesquelles se trouverait la direction générale. Des difficultés dues au non-paiement par l’Etat de 80 % de la facture de la réquisition.  « Nous dénonçons l’implication de l’Etat dans la situation actuelle de l’hôtel et du personnel. Demandons au président de l’Assemblée nationale le rapport financier concernant la réquisition de l’hôtel Ré-Ndama à l’occasion de la crise sanitaire », a indiqué le secrétaire général Ndendjie  Nehemie. 

Par ailleurs, le Synawali Ré-Ndama a tenu à dénoncer la gestion opaque par la direction générale, des finances de l’hôtel depuis la mise en congé technique de l’ensemble du personnel et plus le retrait de la signature « en douce » à la directrice financière et au chef comptable. 

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Enami Shop