mercredi,28 octobre 2020
Accueil A La Une Gabon: les usagers se tournent de plus en plus vers la microfinance...

Gabon: les usagers se tournent de plus en plus vers la microfinance aux dépens du système bancaire classique

Si la situation du système bancaire « classique » demeure encore largement viable avec notamment un  total agrégé des bilans des banques en hausse de 1,7% à 2 688,9 milliards de FCFA à fin juin 2020, celle de la micro finance commence peu à peu à s’inscrire dans une dynamique d’ouverture. Et pour cause avec des fonds propres en hausse de 41,8% à plus de 11 milliards de FCFA et surtout un nombre d’usagers en hausse constante depuis juin 2018, ce secteur semble de plus en plus plaire aux Gabonais.

Offre de services financiers de proximité assurée par 19 établissements de microfinance (EMF). Nombre d’agences passé de 68 à fin juin 2018 à 80 à fin juin 2020. Fonds propres, encours de dépôts et encours de crédits en hausse respectivement de 41,8%, 61,6% et 59,3%. En à peine trois ans, le secteur de la microfinance a su profiter d’un avantage comparatif certain, et séduire une clientèle gabonaise de plus en plus nombreuse.

En effet, avec plus de 228470 usagers inscrits dans les registres de la Compagnie financière africaine (Cofina), de la Financière africaine de micro-projets (Finam), ou encore d’Atlantic Microfinance For Africa (Amifa), contre à peine 189792 usagers à fin juin 2018, ce secteur est de plus en plus prisé. Plus souple, moins contraignant, il fait partie de ces secteurs qui ont su tirer profit d’une crise économique aussi inattendue que sans précédent.

Déjà présentée bien avant comme « l’avenir de l’Afrique » puisqu’offrant notamment un rendement financier intéressant et relativement stable, ce secteur contribue aujourd’hui au Gabon, à l’essor d’une économie voulue plus inclusive. Contribuant de manière directe au développement du secteur financier intermédiaire africain, la microfinance et ses 11,34 milliards de FCFA de fonds propres offrent donc une réelle alternative à l’exécutif gabonais. 

Quand on sait que les investisseurs y voient un véritable débouché en termes de financements pouvant aider les entrepreneurs locaux dans des pays en voie de développement comme le Gabon, cet élan ponctué par une hausse de 61,6% de l’encours de dépôts à 60,1 milliards de FCFA contre seulement 37,2 milliards de FCFA en juin 2019, vaut son pesant d’or.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion