mardi,20 avril 2021
AccueilA La UneGabon: les transporteurs terrestres demandent le réaménagement du couvre-feu à 22 heures

Gabon: les transporteurs terrestres demandent le réaménagement du couvre-feu à 22 heures

C’est au cours d’une déclaration rendue publique le samedi 13 mars 2021, que le  Syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon (Syltteg) a sollicité du gouvernement un réaménagement des horaires du couvre-feu, institué par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Un réaménagement qui selon l’organisation syndicale doit être modifié. Laissant désormais la tranche horaire de 22 heures à 5 heures du matin.

Déjà décrié dans l’opinion le retour du couvre-feu de 18 heures à 5 heures du matin, n’a pas fini de susciter des réactions. Après le mouvement des casseroles qui dénonçait déjà le maintien de cette mesure jugée “suicidaire”, le tour est revenu au syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon de monter au créneau pour solliciter le réaménagement des horaires. 

Ainsi, par la voix de son président Jean-Robert Menie, l’organisation syndicale a proposé que le couvre-feu soit de nouveau effectif de 22 heures à 5 heures du matin. « Ceci permettra aux transporteurs d’avoir un temps de travail assez conséquent, aux populations de regagner plus facilement et rapidement leurs domiciles. Mais aussi d’avoir une augmentation du rendement », a-t-il indiqué. 

Par ailleurs, le président de la syltteg n’a pas manqué d’évoquer la problématique des taxes, la concurrence déloyale, notamment avec l’arrivée des particuliers qui s’adonnent au transport des populations sans payer aucune taxe, mais aussi des tracasseries policières.

Laissez votre commentaire

Andy Marvinehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux qui a, à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Bestheinfusion