vendredi,27 mai 2022
AccueilDerniers articlesGabon: les transporteurs exigent des assises pour la baisse des prix

Gabon: les transporteurs exigent des assises pour la baisse des prix

Ecouter cet article

C’est au cours d’une récente sortie médiatique que le président du Syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon (Syltteg) a indiqué qu’une rencontre entre le gouvernement et les opérateurs économiques du transport permettrait d’imposer une tarification définitive. Pour Jean Robert Menie, des assises nationales sont plus que nécessaires, d’autant plus que le projet avait été annoncé en juin 2021 par le ministre des Transports, Brice Constant Paillat.

Malgré la levée des mesures restrictives prises par le gouvernement dans le cadre de la riposte contre le covid-19, certains opérateurs économiques continuent de n’en faire qu’à leur tête en maintenant à la hausse le prix de certains services. Un constat fait par les riverains qui ne comprennent pas cette attitude des opérateurs économiques allant aux antipodes de la décision du gouvernement de la République et du Syltteg.

Face à au refus de nombreux opérateurs économiques exerçant dans le domaine du transport, Jean Robert Menié a demandé que soient organisées des assises nationales entre le gouvernement et les transporteurs. « Il ne suffit pas d’un claquement de doigts pour que tout le monde s’exécute. C’est pour cela que nous avons demandé l’organisation des Assises nationales du transport sur la tarification. L’objectif étant d’arrêter des prix sur lesquels personne ne pourra plus discuter » a indiqué le président du Syltteg.

Si la plupart justifient leur refus par le racket systématique lors des contrôles intempestifs de la police ou de la gendarmerie nationale, Jean Robert Menie ne nie pas que leur faire entendre raison n’est pas chose aisée. Une incongruité alors que dans les faits les opérateurs économiques font désormais le plein des véhicules. Il revient donc aux pouvoirs publics notamment le ministre des Transports Brice Paillat de mettre de l’ordre dans ce secteur surtout que les agissements sont observables aussi bien à Libreville que d’intérieur du pays où les transporteurs semblent désormais faire la loi au grand dam de la population.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x