Gabon: les transporteurs annoncent l’augmentation des prix

Une vue des taxis bus stationnés à Libreville © D.R.

C’est à la faveur d’une conférence de presse donnée ce 15 juin 2019 que la Coalition nationale des syndicats professionnels et assimilés du secteur des Transports a annoncé un préavis d’augmentation des prix du transport du 15 au 22 juin 2019, sur l’ensemble du territoire national, rapporte L’Union. Cette décision intervient près de deux semaines après l’augmentation des prix des produits pétroliers par le gouvernement.

GABON LIBREVILLE

Suite à la décision du gouvernement d’augmenter les prix du carburant, la Coalition nationale des syndicats professionnels et assimilés du secteur des Transports  est monté au créneau ce 15 juin 2019, à l’occasion d’une déclaration de presse. En effet, la Coalition des syndicats des transports terrestres (Sttcg, Satag, Sypes, Sycotag, Ndjita, Synateg Ctsu, Sympaa), regroupés au sein de la Coalition nationale des syndicats professionnels et assimilés du secteur des Transports, a tenu à interpeller le gouvernement sur les conséquences de la hausse du prix du carburant, relève L’Union.

Les syndicalistes disent regretter de ne pas avoir été partie prenante dans l’élaboration de la nouvelle grille des prix des produits pétroliers. « Nous, syndicats de la coalition, regrettons de ne pas avoir été associés en tant que partenaire privilégié à la Commission d’études à la hausse du prix du carburant. La coalition constate des augmentations successives de plus de 20% en l’espace de 6 mois. Ce qui constitue des charges supplémentaires, nous asphyxiant davantage », a confié Jean-François Mantchongou, porte-parole de la coalition.

Par contre, face à cette décision, le porte-parole de la coalition a tenu à attirer l’attention de l’opinion nationale sur la gravité et les conséquences de cette décision gouvernementale dans la société gabonaise. La coalition annonce une augmentation des prix du transport. « La Conassytra annonce un préavis d’augmentation des prix du transport d’une semaine à compter du 15 jusqu’au 22 juin 2019 sur l’ensemble du territoire national », a-t-il déclaré.

Les syndicalistes préviennent que leur décision pourra être définitive si les autorités ne prennent pas leurs responsabilités. « Dépassé ce délai, la coalition tiendra une assemblée générale en vue d’entériner ladite augmentation. La Conasystra reste ouverte à toute discussion pouvant permettre de trouver des mesures d’accompagnement dans les meilleurs délais », a-t-il conclu.

Laissez votre commentaire