Gabon: les technologies numériques au coeur du masterclass de HEC Paris à Libreville

Une vue de la salle lors de l'exposé du spécialiste de la stratégie et des technologies numériques François Cazals © D.R

Ce lundi 6 mai 2019 s’est déroulée à Libreville une masterclass sur Les défis de la révolution numérique en Afrique  organisé par HEC Paris Executive Education. Cette rencontre qui a réuni de nombreux cadres d’entreprises et des personnalités publiques du pays avait pour objectif de les édifier sur l’importance des technologies numériques dans un monde en pleine mutation mais aussi présenter la stratégie d’HEC Paris pour l’Afrique ainsi que l’offre diversifiée de formations conçue pour les cadres du continent.  

C’est en présence du  ministre de l’industrie et de l’entrepreneuriat national, Carmen Ndaot que s’est déroulée la masterclass initiée par l’École des hautes études commerciales de Paris (HEC Paris) reconnue par l’État français et créée en 1881. Celle-ci a été ponctuée en première heure par l’exposé présenté par le Professeur François Cazals, spécialiste de la stratégie et des technologies numériques et portait essentiellement sur l’impact des innovations technologiques qui transforment radicalement les comportements humains, les modèles d’affaires et les organisations.

Lors de son intervention, François Cazals a présenté les opportunités qu’offrent les technologies numériques pour le développement du continent africain. Il a relevé que ceux-ci devraient « permettre d’accélérer l’industrialisation et la création de nouveaux services, susceptibles de jouer un rôle moteur dans le développement économique ».  Dans le même ordre d’idées, il a souligné que le deuxième axe essentiel dans ce domaine est sans aucun doute la formation. « Aujourd’hui grâce à ces technologies on a accès à tous types de formation sur internet. Et comme l’Afrique et plus particulièrement la sous région est très équipée en smartphones on peut se dire qu’il y a une opportunité pour tous d’acquérir des formations pas forcément proposées par le système éducatif classique », a-t-il expliqué.

Par ailleurs, cette rencontre a permis de présenter au public le programme « Le management stratégique à l’ère du digital » élaboré par HEC Paris en partenariat avec GAINDE 2000, spécialiste de conception et mise en œuvre de solutions technologiques de pointe pour les gouvernements et les entreprises. En effet, cette formation répond aux besoins de développement des compétences des dirigeants et managers et est construite en 5 modules indépendants de 3 jours, capitalisables pour obtenir un Executive Certificate.

Le module qui se tiendra du 16 au 18 juillet 2019 à Libreville, développera les éléments abordés dans la Masterclass : Les GAFA et la 5ème révolution du numérique, le panorama du digital en Afrique, les nouveaux business models, l’ubérisation de l’économie, les Big Data, l’intelligence artificielle et la Data Driven Strategy. Une étude de cas sur la stratégie digitale en Afrique sera réalisée à la fin de ce module. L’objectif de ce programme de 3 jours est d’acquérir une nouvelle vision stratégique de l’organisation.

Le directeur du Bureau Afrique de l’Ouest et Centrale d’HEC Paris Alexis John-Ahyee a d’ailleurs tenu à présenter l’avantage de ces formations conçues pour les cadres du continent. « Le MUST, l’EMBA, le Certificat Finance et aujourd’hui le programme GAINDE 2000 offrent des outils indispensables pour les managers.  HEC Paris se rapproche des leaders africains pour leur permettre d’obtenir des diplômes et certificats aux standards internationaux sans avoir à se déplacer en Europe. Une manière de leur faire gagner du temps et de l’argent », a-t-il indiqué.

Laissez votre commentaire