Gabon: les SDG se félicitent de l’éviction de Maganga Moussavou et Mapangou

Le président des Sociaux Démocrates Gabonais, Juste Louangou Bouyomeka © SDG

La suspension à titre conservatoire de hauts fonctionnaires des ministères de l’Economie et des Eaux et Forêts puis le limogeage récemment du vice president Pierre Claver Maganga Moussavou et du ministre Guy Bertrand Mapangou dans le cadre de l’affaire de la disparition de 353 conteneurs de kevazingo n’a pas fini de susciter des réactions au sein de l’opinion. La dernière en date est celle du président des Sociaux Démocrates Gabonais, Juste Louangou Bouyomeka.



Dans une publication sur son compte Facebook, le premier responsable de la deuxième force politique à l’Assemblée nationale a tenu à réagir à la suspension de poste de vice président de la République et du ministre des Forêts et de l’Environnement, chargé du Plan climat. Ainsi, il s’est « félicité des récentes décisions présidentielles à l’endroit de hauts responsables de la République ».

Loin d’un satisfecit béat Juste Louangou Bouyomeka a « exhorté les autorités à ne pas se limiter à de simples évictions de postes, mais au contraire, à faire régner la justice dans toutes ses formes ». Dans le même ordre d’idées, il a souhaité que cesse l’impunité dont s’est toujours vautré certains hauts responsables au mépris de l’intérêt commun.

Laissez votre commentaire