vendredi,22 janvier 2021
Accueil A La Une Gabon: les responsables du ministère de la santé à l'école de la...

Gabon: les responsables du ministère de la santé à l’école de la bonne gouvernance

C’est à l’occasion d’une réunion organisée le jeudi 26 novembre 2020 que le Secrétaire général du Ministère de la Santé a sensibilisé les différents responsables dudit ministère sur les mécanismes de lutte contre la corruption. Patrice Ontina en a profité pour les exhorter à procéder à la déclaration de leurs biens conformément à l’article 5 de la loi 002/2003 du 07 mai 2003.

Initiée par le ministère de la Promotion de la bonne gouvernance et de la Lutte contre la corruption en l’occurrence le Dr. Francis Nkea Ndzigue, la campagne de sensibilisation autour des mécanismes de lutte contre la corruption a bel et bien été poursuivie au ministère de la Santé. C’est Patrice Ontina, secrétaire général qui a présidé ladite réunion à laquelle prenaient part, les différents responsables de la Santé. 

Patrice Ontina a rappelé l’ordre du jour et les articulations qui ont rythmé cette séance de travail. « J’ai convoqué les responsables du ministère sur instruction de Monsieur le Ministre pour les sensibiliser sur les mécanismes de lutte contre la corruption. Il était important de relayer le message du Ministre en charge de la lutte contre la Corruption » a indiqué le Secrétaire Général du Ministère de la Santé.

Par ailleurs, l’autorité ministérielle en a profité pour inciter ses interlocuteurs à observer la déclaration de leurs biens et ce, conformément à l’article 5 de la loi 002/2003 du 07 mai 2003 qui dispose que « tout dépositaire de l’autorité de l’Etat est astreint à l’obligation d’établir une déclaration de ses biens ». Non sans rappeler que les mesures barrières sont le seul gage de protection contre la propagation du coronavirus. Aib, la prise de conscience collective des agents respectifs est requise.

Laissez votre commentaire

Bestheinfusion