vendredi,14 août 2020
Accueil A La Une Gabon : les représentants automobiles annoncent leur «mise en retrait» de la CPG,...

Gabon : les représentants automobiles annoncent leur «mise en retrait» de la CPG, coup dur pour Ba Oumar

C’est un véritable coup dur pour Alain Ba Oumar patron des patrons gabonais. A quelques semaines de la fin de son mandat à la tête de la Confédération patronale gabonaise (CPG), l’un des piliers de l’organisation à savoir l’Union des représentants automobiles et industriels (Urai), vient d’annoncer sa « mise en retrait » après son assemblée générale du 13 janvier. 

- Advertisement -Global Media Time Gifpx

C’est le sens d’un courrier adressé au président de la Confédération patronale gabonaise (CPG). En marge de son assemblée générale qui a eu lieu le 13 janvier dernier, Marc-Alexandre Renoux président de l’Union des représentants automobiles et industriels (Urai), a notifié à Alain Ba Oumar patron des patrons gabonais, la décision de de son organisation de se mettre « en retrait » de l’organisation patronale.

En effet, prise à « l’unanimité » lors de ladite assemblée générale, cette décision est le résultat de la « nonmise à disposition d’une liste de documents utiles au bon fonctionnement de la mission de la Commission recouvrement des arriérés des cotisations CPG » comme l’a rappelé Marc-Alexandre Renoux. Sollicité en Mai 2019 par l’Urai notamment, Alain Ba Oumar n’avait pas donné suite à cette doléance, obérant ainsi le bon fonctionnement de la CPG. 

Ainsi, « six mois après, force est de constater que non seulement aucune action significative n’a été concrètement engagée par la CPG contre la parafiscalité et l’économie informelle, mais qu’aucun des documents exigés pour les besoins du fonctionnement de la Commission recouvrement n’a été transmis » peut-on lire dans le courrier. Si cette « mise en retrait » ne constitue « en aucun cas une démission des organes de décision des membres de l’Urai  », elle constitue en revanche un véritable coup dur pour Alain Ba Oumar. 

A quelques semaines de l’élection à la tête de la CPG, le départ d’une organisation telle que l’Urai qui regroupe notamment CFAO Motors, Loxea Gabon, Gabon Sprint Auto, Sivva, SMT, Gesparc, Sodim TP, Toyota Gabon, Tractafric Motors et Tractafric Équipements, et dont les cotisations s’élèvent à 19 millions de francs CFA, consacre le désaveu de celui qui présidait au destin du patronat depuis février 2017. 

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Street 103 Gabon Gmt