Gabon: les recommandations du Maroc pour développer le tourisme

Karine Arissani et l'Amabassadeur du Maroc © D.R

Les récents échanges entre l’Agence gabonaise du tourisme (Agatour) et l’ambassadeur du Maroc au Gabon, ont permis aux deux parties de mesurer l’ampleur du secteur d’activités. Ainsi, alors que le Maroc est l’une des principales destinations touristiques dans le monde, l’ambassadeur du Royaume a tenu à faire quelques recommandations aux autorités gabonaises, pour développer le tourisme dans notre pays.



Avec plus de 12,3 millions de touristes par an, plus de 25 000 nuitées par jours, 2 millions d’emplois directs et indirects créés et plus de 8 milliards de dollars de recettes qui représentent rien de moins que la moitié du PIB du Gabon, le Maroc est véritablement un pilier en matière de tourisme en Afrique.

C’est donc fort de cette expérience avérée, qui confère au Royaume Chérifien sa première place de destination touristique africaine la plus prisée, devant l’Afrique du Sud, que Karine Arissani de l’Agatour a décidé d’opter pour un rapprochement stratégique. Au cours de cette rencontre, l’ambassadeur du Maroc au Gabon, a donc pu faire quelques recommandations, pour améliorer l’offre de services touristiques.

Abdallah Sbihi l’Ambassadeur du Maroc au Gabon, a notamment recommandé d’investir dans les infrastructures ( Routes, voies d’accès, hôtels), et la création d’un fonds d’investissement touristique. Outre ces deux aspects, la création d’une compagnie aérienne et une libéralisation du ciel gabonais auraient également un impact positif sur le développement du tourisme.

Par ailleurs, il faudrait selon lui, inciter les banques à accompagner les projets touristiques, tout en mettant en place de statistiques fiables dans le secteur. De plus, il faudrait revoir les prix de la destination Gabon qui sont très onéreux, mais aussi faciliter les procédures d’obtention de visa, tout en misant sur la formation de personnel accueillant.

Dans un pays comme le Maroc où les premiers touristes sont d’abord les Marocains, Abdallah Sbihi encourage les autorités à favoriser le Tourisme local. En tenant compte du fait que ceux qui ont des petits moyens puissent aussi être des touristes chez eux. Ces recommandations à la fois simples et efficaces, pourraient booster un secteur au potentiel infini.

Laissez votre commentaire