dimanche,29 janvier 2023
WEB_BICIG_12-14_CréditFêteÀLaCarte_729x94px
AccueilA La UneGabon : les recettes hors pétrole moins importantes que prévues à fin...

Gabon : les recettes hors pétrole moins importantes que prévues à fin septembre

Ecouter cet article

Alors qu’elles étaient arrêtées à 1 381,9 milliards de FCFA dans la loi de finances initiale 2019, les recettes hors pétrole ont finalement été moins importantes que prévu à fin septembre 2019. Ainsi, comme on peut le souligner dans la note de conjoncture sectorielle, elles se sont établies à 938,8 milliards de FCFA au terme des neuf premiers mois de l’année.

C’est ce qui ressort de la dernière note de conjoncture sectorielle élaborée par la Direction générale de l’Economie et de la politique fiscale (DGEPF). Arrêtées à 1 381,9 milliards de FCFA dans la loi de finances initiale 2019, les recettes hors pétrole se sont finalement avérées moins importantes que prévu

En effet, avec un taux d’exécution de 67,9%, celles-ci se sont établies à 938,8 milliards de FCFA au terme des neuf premiers mois de l’année. En hausse de 6,2% comparativement à la même période en 2018, ce résultat découle essentiellement des performances réalisées en matière de recouvrement des droits de douanes (221,8 milliards de FCFA) et des impôts directs (309,9 milliards de FCFA). 

Avec 86,6 milliards de FCFA soit une hausse de 4,2%, le niveau de recouvrement de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) s’est également consolidé, au même titre que les recettes des comptes spéciaux qui ont connu une progression de 2,9% à 80,6 milliards de FCFA contre 78,3 milliards de FCFA un an plus tôt. 

Henriette Lembet
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x