Gabon: les ports minéralier et cargo d’Olam boostent l’activité portuaire en 2017

New Owendo International Port © GMT

La construction et l’aménagement de ces deux infrastructures portuaires d’envergure en partenariat avec la multinationale singapourienne Olam international s’inscrivait dans l’ambition des autorités de diversifier les sources de croissance et de réduire le coût de la vie. Un pari qui aujourd’hui tient ses promesses grâce aux bons résultats engrangés durant l’année 2017. Grâce à ces nouvelles places portuaires, l’activité du secteur dans la zone d’Owendo a enregistré de belles performances au regard des chiffres fournis par le ministère de l’Économie.

En effet, on a noté une augmentation des mouvements des bateaux passant de 515 en 2016, à 588 en 2017, soit un pourcentage de 14,2%, pour un volume global des marchandises manipulées de 7,7 millions de tonnes en 2017, contre 5,9 en 2016. Soit une progression de 28,4%.

> Lire aussi : GSEZ NOIP, une infrastructure ouverte sur le monde 

Selon les explications du département de l’Économie, ces résultats encourageant dans la zone portuaire d’Owendo sont la conséquence de la mise en activité des deux infrastructures portuaires construites par Olam à Owendo, en l’occurrence le port minéralier et le port commercial.

> Lire aussi : Owendo : un nouveau port contre la vie chère 

Pour rappel, le terminal minéralier a bénéficié d’un investissement de plus de 291,5 milliards de Fcfa et a été mis en service au mois d’août 2016, tandis que le nouveau port international d’Owendo a, quant à lui été mis en service en octobre 2017, après 18 mois de travaux, pour un investissement de près de 180 milliards de Fcfa.