Gabon: les populations du Pk7 édifiées sur la situation économique par Mays Mouissi

Gabon Gabonmediatime 13 (32)
Mays Mouissi face aux populations du PK7 © D.R.

Ce samedi 20 juillet, les populations des quartiers PK 7 dans le 5ème arrondissement de Libreville étaient hôte de l’analyste économique Mays Mouissi actuellement en séjour au Gabon dans le cadre des rencontres économiques de quartier initiées par ce dernier. Il était question lors de cette rencontre d’édifier ses compatriotes sur la situation économique du pays notamment sur la fluctuation du prix du carburant, du pain ou encore la problématique du paiement des pensions retraites. 



Contrairement à ce qui se fait très souvent en matière de causerie sur l’ensemble du territoire national, cette rencontre qui se voulait non seulement conviviale portait essentiellement sur les questions économiques. Pour l’initiateur de cet événement, il était question d’échanger avec les habitants de ce quartier et leur « donner un aperçu conforme à la réalité économique du pays » mais aussi recueillir leur opinion de la situation économique tel qu’ils le vivent.

Ainsi, devant une trentaine de personnes, jeunes, vieux et femmes, l’analyste économique a abordé des questions tels que l’endettement,  la situation sur les critères d’attribution des bourses, le paiement des pensions retraites, les relations avec les institutions financières  internationales notamment le Fonds monétaire international (FMI). Cette rencontre a donc permis aux populations de poser des questions sur l’ensemble de ces problématiques qui ont une incidence sur leur quotidien.  

Gabon Gabonmediatime 13 (31)« Pour les populations,  c’était l’occasion de poser des question sur ces aspects dont elles n’ont pas souvent des précisions, ou elles ne comprennent pas nécessairement ce qui se fait entre le gouvernement et certains partenaires. Mon rôle était donc d’expliquer cela mais aussi expliquer ce qu’on peut attendre ou pas  avec des partenaires multilatéraux », a-t-il indiqué. 

Au cours des échanges, il a également profité à émettre quelques propositions pour améliorer la santé économique du pays notamment le rétablissement du mécanisme public de soutien aux prix de l’essence et du gasoil lorsque le seuil de 800 FCFA le litre est atteint à la pompe, qui aura pour avantage de doter l’Etat d’un mécanisme d’intervention social ayant un impact fort sur la maîtrise de l’inflation. Interrogé sur la question du paiement des retraites Mays Mouissi a estimé que la polémique sur la trimestrialisation ou la mensualisation n’avait pas lieu d’être. La solution à envisager est simplement la création massive d’emplois qui permettrait de relever le niveau des cotisations. 

Il faut souligner que cette rencontre a été largement saluée par les populations qui ont remercié l’analyste économique pour cette initiative. Notons que ces rencontres economiques de quartier étaient à leur 10ème étape et devraient se pérenniser.

Laissez votre commentaire