vendredi,25 septembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: les populations de Bolossoville-Meleme et Belfort menacent de bloquer l’exploitation forestière

Gabon: les populations de Bolossoville-Meleme et Belfort menacent de bloquer l’exploitation forestière

Face au conflit qui oppose les populations du regroupement de villages Bolossoville-Meleme et Belfort aux sociétés forestières  Tropical Timber Industry Board (TTIB)  Compagnie Dan Gabon (CDG), l’Organisation non gouvernementale Conservation Justice a effectué une visite de terrain le 7 août 2020. Occasion pour les populations de ces deux villages de fustigé le non respect des engagements de ces deux opérateurs économique notamment par leur refus de procéder à la signature d’un cahier des charges contractuelles pour le dévéloppement de ces localités comme prévu par la législation. 

La levée de boucliers proviendrait du fait que ces opérateurs exploitent le bois de ces communautés villageoises sans avoir signé de cahier des charges contractuelles. Une situation qui viole la législation en la matière notamment l’arrêté 105/MFEPRN/SG/DGF/DDF/SACF du 6 mai 2014 fixant le modèle de cahier des charges contractuelles qui fait obligation à tout exploitant de contribuer au développement des communautés impactées par leur activité. 

C’est donc dans le cadre de ses activités d’information auprès des populations villageoises que  l’ONG Conservation Justice a tenu à s’imprégner de cette situation. Il faut rappeler que de nombreux exploitants forestiers font fi de la mise en place d’un fonds de développement local qui doit être géré de manière transparente grâce à un Comité de Gestion et de Suivi des Projets (CGSP) afin de mettre en œuvre des projets de développement au bénéfice des communautés. 

La preuve avec ces opérateurs économiques qui n’ont jamais souhaité remplir cette obligation provoquant la colère des populations. « Depuis deux ans, les opérateurs économiques que sont TTIB et CDG n’ont jamais pris cet engagement pourtant exigé lors de l’octroi des permis d’exploitation », ont expliqué les notables de ce village, brandissant de lancer un mouvement d’humeur pour interdir la coupe de bois dans « leur forêt ». 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt