lundi,6 février 2023
WEB_BICIG_12-14_CréditFêteÀLaCarte_729x94px
AccueilDerniers articlesGabon: les populations d'Agnang en danger de mort faute de dispensaire depuis...

Gabon: les populations d’Agnang en danger de mort faute de dispensaire depuis 7 ans

Ecouter cet article

La problématique de l’accès au soins dans les zones rurales constitue une véritable épine sous le pied des pouvoirs publics. La preuve avec la situation vécue depuis plusieurs années par les populations du village Agnang à Ovan dans le département de la Mvoung où le dispensaire serait inopérant depuis plus de 7 ans. 

En effet, malgré de multiples interpellations faites aux autorités sur leur situation, les populations d’Agnang à Ovang demeurent privées de soins médicaux depuis la fermeture de leur dispensaire il y a 7 ans. Une fermeture qui selon eux ne leur aurait jamais été expliquée, laissant ces derniers dans la désolation totale. 

Disposant pourtant d’un bâtiment, le dispensaire a cessé d’être fonctionnel depuis 2015, il ne dispose ni de médicaments ni de personnel médical. Un véritable calvaire pour ces populations qui sont obligées de parcourir des kilomètres pour se faire soigner. « Pour nous soigner, nous allons au centre médical d’Ovan pour ceux qui en ont les moyens», a confié un villageois au micro de Gabon 1ère.


De quoi susciter des questionnements de la part des habitants de cette bourgade sur les promesses du gouvernement Rose Christiane Ossouka Raponda quant à l’amélioration de l’accès aux soins médicaux des populations vivant dans les zones rurales. Une situation qui devrait donc interpeller le ministère de la Santé surtout que la majorité des habitants d’Agnang sont des personnes du 3ème âge.

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x