dimanche,25 octobre 2020
Accueil Derniers articles Gabon : Les populations bravent les autorités à Mimongo depuis plus de...

Gabon : Les populations bravent les autorités à Mimongo depuis plus de 48 heures

Les mauvaises conditions de vie auraient eu raison des populations de Mimongo. Depuis le 18 novembre dernier, elles auraient lancé un mouvement de grève occasionnant le blocage de toutes les administrations du chef-lieu du département de l’Ogoulou, dans la province de la Ngounié, rapporte notre confrère Gabonreview.

La région de la Ngounié-sud a longtemps été aux abonnés absents du développement. Face à l’abandon de l’Etat de la bourgade de Mimongo, les populations ont décidé d’engager un bras de fer avec les autorités en bloquant toutes les administrations, afin que leurs conditions de vie s’améliorent. Elles réclameraient entre autres l’eau, l’électricité, la route et un hôpital digne de ce nom. 

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase est le fait que cette localité centenaire du département de l’Ogoulou est plongée dans le noir depuis plusieurs jours. Une situation qui résulte du mauvais état de la route qui bloque le ravitaillement en Gazoil pour l’alimentation de la centrale électrique de Mimongo. 

Lire aussi : Gabon: la Ngounié Sud, au bon souvenir des abonnés au sous-développement

Excédées par cette situation et se sentant abandonnées par l’Etat, les populations ne savent plus à quel saint se vouer.  « Nous sommes abandonnés par les hautes autorités de ce pays. Qu’avons-nous fait pour mériter ce qui nous arrive ?», s’interrogent plusieurs habitants de la localité, peut-on lire sur les colonnes de Gabonreview.

Une chaîne de solidarité s’est emparée de ce mouvement de grève sur les réseaux sociaux par les ressortissants de ce département vivant dans les différentes provinces du pays, ainsi que d’autres compatriotes touchés par cette situation désolante. Ce qui laisse présager un durcissement du mouvement de grève si les difficultés de la vie à Mimongo ne changent pas. « Nous avons aussi besoin de vivre comme les autres Gabonais. Nous voulons avoir de l’eau potable, le courant et la route. Nous ne demandons pas plus que ça. Que fait ce gouvernement finalement alors qu’on nous parle d’Égalité des chances ?» s’offusquent-ils, rapporte notre confrère.

Il faut dire qu’en cette période pluvieuse, le calvaire de ces populations est multiplié par deux, car la route est deux fois plus impraticable. Ce qui expose les usagers à de graves risques d’accident, à cause des bourbiers ou des ponts de fortune qui y ont été construits. Gageons que le gouvernement entende le cri des populations de Mimongo et mette un terme à cette humiliation.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif 2px
Street 103 Gabon Gmt