Gabon: les OSC dans un état de stagnation, selon Brainforest

Présentation du rapport sur les OSC au Gabon © GMT

C’est à la faveur d’un point de presse ce vendredi 8 février 2018, que l’ONG Brainforest conduite par son chef de projet, Ida Navratilova Oye Obame a présenté le rapport 2017 axé sur l’Indice de pérennisation des organisations de la société civile gabonaise (OSC). Lors de cette rencontre il était donc question de faire le point des activités de ces organisations au cours de l’année écoulée.

L’indice de pérennisation des OSC est un outil et une méthodologie  qui permet aux organisations non gouvernementales, aux gouvernements aux donateurs et aux Universités de mieux comprendre la durabilité du secteur de la société civile grâce à l’évaluation de la force et la viabilité de celle-ci.  

Lors de son exposé, Ida Navratilova Oye Obame a présenté les 7 critères qui ont permis d’évaluer la situation dans laquelle les OSC gabonaises ont travaillé durant l’année 2017. Il s’agit notamment du contexte juridique dont l’indice a été de 6,3 et qui a été marqué par des tensions sur le plan politique; la capacité organisationnelle; une viabilité financière qui n’a pas évolué de beaucoup. “Le plaidoyer des OSC n’a pas changé de façon significative en 2017”, note le rapport.

Le rapport poursuit en relevant qu’il n’y a pas eu d’évolution au niveau de la capacité de ces organisations à fournir des services. Elles continuent d’offrir des services sociaux de base dans le domaine de l’éducation, de la santé et de l’assainissement. Il faut dire également que sur le plan des infrastructures sectorielles, les organisations de soutien intermédiaire (OSI) continuent d’offrir un soutien multiplateforme aux OSC, notamment en favorisant l’accès à l’information, le renforcement des capacités et l’assistance financière.

Au demeurant, l’indice de pérennisation des OSC gabonaises n’a pas été favorable, une situation qui selon Ida Navratilova Oye Obame « est conforme à la réalité car un rapport ne peut pas donner des informations qui ne reflètent ce qui se fait. Un indice à 5,5 qui présente une durabilité entravée pour le secteur des organisations de la société civile, ça veut dire qu’il a beaucoup de travail à faire», a t-elle déclaré.

Laissez votre commentaire