dimanche,19 septembre 2021
AccueilA La UneGabon: les nouveaux établissements financés par l’AFD bientôt livrés

Gabon: les nouveaux établissements financés par l’AFD bientôt livrés

Ecouter cet article

C’est à la faveur d’une visite effectuée le mercredi 18 août dernier dans plusieurs sites en chantier que le ministre de l’Education nationale le Pr. Patrick Mouguiama-Daouda a pu constater l’état d’avancement des travaux engagés. Il en ressort que 5 établissements d’enseignement pré-primaire, primaire et secondaire issus du Projet d’investissement dans le secteur éducation (Pise) verront le jour d’ici à l’année prochaine.

Le deuxième lot de livraison des projets structurants inscrits dans le cadre du Projet d’investissement dans le secteur éducation est plus que jamais engagé. C’est ce qu’a assuré le Pr. Patrick Mouguiama-Daouda au terme d’une visite d’inspection effectuée sur 5 sites à Libreville et Akanda. Le membre du gouvernement a tenu à s’imprégner de l’évolution des travaux financés par l’Agence française de développement (AFD) et devant booster les capacités opérationnelles d’accueil dans les établissements scolaires.

Du quartier Ondogo où se poursuivent les travaux de l’école primaire publique au Cap-estérias en passant par le quartier dit Alibandeng, la délégation ministérielle a donné des gages d’une ouverture de ces établissements à compter de la rentrée prochaine. « Tous ces établissements doivent ouvrir à la rentrée prochaine, ils viennent compléter le dispositif général d’ouverture et d’augmentation de l’offre en matière d’éducation », a indiqué le Pr. Patrick Mouguiama-Daouda. 

Par ailleurs, le ministre de l’Education nationale a précisé que « ces établissements vont nous permettre d’absorber et de diminuer progressivement les effectifs pléthoriques dans les structures scolaires de la capitale ». Notons que débuté dans le sud de Libreville, le Projet d’investissement dans le secteur éducation connaît un important déploiement dans le nord avant de se répandre dans le Grand Libreville. Une perspective très attendue par les populations qui regrettent tout de même que le gouvernement mise sur les capitaux étrangers pour booster un secteur régalien.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop