vendredi,14 août 2020
Accueil A La Une Gabon : les Nono-boys font leur entrée au directoire du PDG

Gabon : les Nono-boys font leur entrée au directoire du PDG

Les grandes manoeuvres pour s’approprier les mécanismes et se rapprocher un peu plus du pouvoir semblent avoir commencé ?  Nourredin Bongo Valentin, fils d’Ali Bongo Ondimba, après avoir été installé à la présidence en tant que Coordinateur des affaires présidentielles, vient par la décision portant nomination au sein des organes du Parti démocratique gabonais, de faire admettre au PDG, ses plus proches collaborateurs à savoir, Jessy Ella Ekogha et Mohamed Ali Saliou respectivement porte parole de la présidence et directeur de cabinet adjoint. 

- Advertisement -Global Media Time Gifpx

L’opinion s’est pendant longtemps coltinée les BLA-Boys du nom des proches de l’ancien tout puissant Directeur de cabinet du président et de la  République, président de l’Association des jeunes émergents volontaires (AJEV), Brice Laccruche Alihanga écroué avec les siens à la prison centrale de Libreville  pour entre autres détournements de fonds, blanchiment, concussion, faux et usage de faux. Il semblerait qu’ils doivent désormais faire face aux Nono-Boys, du nom des proches et ultra  proches de Noureddin Bongo Valentin, Coordinateur général des affaires présidentielles.

Les dernières nominations au sein du parti démocratique gabonais (PDG) viennent de lever le voile, un peu plus, sur l’ambition du fils d’Ali Bongo Ondimba, qui visiblement n’avance pas masq. Après avoir fait leur entrée inattendue à la Présidence de la République aux fonctions très prisées, Jessy Ella Ekogha et Mohamed Ali Saliou, porte parole de la présidence pour le premier, directeur de cabinet adjoint pour le second, ont cette fois-ci effectué leur entrée officielle dans le PDG. 

C’est par une décision N° 001 /PDG/SE/DCP/SG du 06 mars 2020 portant nominations au sein des organes du parti démocratiques gabonais par le Distingué camarade président Ali Bongo Ondimba que Jessy Ella Ekogha et Mohamed Ali Saliou ont été nommés Conseillers du Distingué Camarade Président auprès du Secrétaire Général. Des fonctions importantes qui présument de la mainmise et de la prééminence sans cesse grandissante du Coordinateur général des affaires présidentielles Noureddin Bongo Valentin au nez et à la barde des caciques du parti, qui visiblement ont décidé de s’écraser, se vautrant, apathiques et faibles devant cette prise de pouvoir qui ne souffre d’aucune ambiguïté. 

Une situation et des effets qui souffrent du mimétisme avec les réformes du parti démocratique gabonais (PDG) du temps du  » messager intime » Brice Laccruche Alihanga qui lui également, avait intégré dans le parti ses plus proches collaborateurs, dans le dessein d’avoir entre ses mains le double pouvoir civil et politique du Gabon. Une stratégie que Noureddin Bongo Valentin se plaît et se donne la liberté de reproduire devant le regard poltron et complice des têtes fortes du Parti des masses. 

 » Déshabiller Pierre pour habiller Paul « . C’est en réalité ce à quoi l’on assiste passivement par l’érection et l’avènement au sommet de l’Etat d’une nouvelle génération qui se rapproche de celle actuellement à la prison centrale de Libreville. On pourrait presque que dire eu égard à ce qui se passe, que les Nono-boys ont incarcéré les BLA-Boys par jalousie et dans le seul but de leur ravire leur plan. Car on ne comprend pas comment on peut incarner des individus puis pousser le mimétisme à son paroxysme en calquant vulgairement la méthode avec laquelle Brice Laccruche Alihanga a fait une OPA sur le PDG. Allez-y comprendre…

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Street 103 Gabon Gmt