mercredi,23 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon : les nombreuses potentialités du bassin sédimentaire présentées aux investisseurs américains

Gabon : les nombreuses potentialités du bassin sédimentaire présentées aux investisseurs américains

Présent à Houston au Texas pour un roadshow en vue de faire la promotion à la fois du bassin sédimentaire gabonais et de notre climat des affaires, Vincent de Paul Massassa ministre du pétrole, du gaz, des hydrocarbures et des mines, a rencontré ce mardi des investisseurs américains. Dans cette cité pétrolière, le ministre en charge de l’or noir, a notamment présenté les 35 blocs pétroliers mis en vente dans le cadre du « 12ème appel d’offre ».

Résolument  engagé sur la voie du développement de son secteur pétrolier et dans  « une nouvelle ère de croissance et de transition énergétique » comme l’a souligné la Chambre de l’énergie africaine, le Gabon entend multiplier les initiatives visant à attirer les investisseurs internationaux. Ainsi, présent à Houston cité pétrolière américaine pour un roadshow auprès d’investisseurs américains, le ministre du Pétrole, du Gaz, des Hydrocarbures et des Mines Vincent de Paul Massassa s’est mué en VRP de la destination des affaires gabonaises

En effet, invité ce mardi 25 février à l’Université de Houston, le membre du gouvernement a présenté aux investisseurs américains, les opportunités qu’offre le Gabon en matière d’investissement, notamment dans le domaine pétrolier. Intéressée par les 35 blocs pétroliers mis en vente dans le cadre du « 12ème appel d’offre », ces derniers ont manifesté leur intérêt notamment à travers la mise en exergue d’un climat propice aux affaires, puisque le Gabon fait partie selon la Banque mondiale « des grands pays réformateurs africains ».

Dans  ce contexte, membres de l’université de Houston, experts américains ayant une connaissance du bassin sédimentaire gabonais et donc investisseurs, ont soutenu leur intérêt pour notre secteur pétrolier. Par ailleurs, ces derniers ont eu des précisions quant à l’acquisition des blocs pétroliers, notamment leurs caractéristiques ainsi que l’obtention gratuite de données sismiques, mais aussi sur les spécificités du nouveau Code des hydrocarbures, jugé attractif sur le plan juridique et fiscal par de nombreux spécialistes. 

A noter que le ministre du Pétrole a évoqué au cours de cette séance de travail, la problématique liée aux devises qui touchent les pays producteurs de pétrole de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).   Pour ce cas de figure, Vincent de Paul Massassa a rassuré l’assemblée sur les nombreux efforts communs des six pays concernés et les pistes de solutions, afin de régler dans les meilleurs délais cette question.  

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Street 103 Gabon Gmt